Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

Nouveaux défis pour les ESAT? vers quelles prises en charges...

13 Novembre 2013 , Rédigé par CAC-FORMATIONS

Le nombre d’Esat s’élève à environ 1 400. Ces structures disposent d’un peu plus de
116 000 places et accueillent les personnes en journée. Au-delà de l’équilibre que doivent
nécessairement trouver les Esat entre leur mission d’accompagnement global et leur
viabilité économique, ces établissements font aujourd’hui face à des enjeux multiples et
problématiques. Le contexte économique, avec notamment la concurrence internationale
qui mène à une diminution des marchés industriels, entraîne les Esat à réinterroger leur
fonctionnement, leur organisation et leurs services. Certains profitent par ailleurs de cette
contrainte pour repositionner ou développer de nouvelles activités de production et
services.
La diversification du public accueilli en Esat, et donc des besoins et attentes des usagers
constitue un autre enjeu de taille. Le profil et le parcours de ces populations se
sont beaucoup modifiés depuis 1975. Les Esat doivent notamment s’adapter à une
proportion de personnes relevant de handicap psychique, de personnes vieillissantes
mais aussi de jeunes handicapés issus d’une scolarisation en milieu ordinaire7.
Chacun de ces publics entraîne des problématiques spécifiques auxquelles doivent répondre les ESAT qui les accueillent:
• les personnes relevant de handicap psychique ou de troubles du spectre autistique (TSA)
impliquent que les établissements/services ajustent les accompagnements, en raison
notamment de certaines caractéristiques liées à ces types de handicap telles que la
variabilité des troubles, leur imprévisibilité, la fragilité particulière de ces populations,
leur fatigabilité ou encore les effets secondaires des traitements médicamenteux. Le
handicap psychique est également bien souvent associé à une rupture du lien social,
voire à la précarité. L’insertion sociale de ces personnes reste difficile et fragile, et la
prise en charge psychiatrique, au sein des Esat ou en parallèle, constitue un réel enjeu
pour ces derniers...dans les années à venir pour nos établissements...

Pierre LABADI Directeur d'établissement

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :