Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

Utilisation de l'informatique en Travail protégé

25 Avril 2014 , Rédigé par CAC-FORMATIONS

Pour nous, qu’il s’agisse du multimédia, de l’informatique ou d’Internet, ces technologies ne doivent pas être une source supplémentaire de marginalisation des personnes handicapées mentales mais, au contraire, un nouveau moyen de compenser leur handicap. Par exemple, l’ordinateur est un interlocuteur neutre, moins chargé d’affectivité que la famille ou les éducateurs. Il y a donc une relation beaucoup plus objective entre la machine et la personne handicapée qui peut ainsi prendre de l’assurance. » (propos recueillis par J.V. dans A.S.H. n° 2114 du 09/04/99

Rencontre avec Pierre LARIEUX Educateur Technique Spécialisé en Informatique et Daniel LARRIVE psychologue et formateur Informatique et intervenants en travail protégé au CAC FORMATIONS:

Usages et difficultés rencontrées ...

La personne handicapée mentale a une déficience intellectuelle. Les problèmes rencontrés sont des difficultés de communication, de compréhension, de repérage dans l’espace, de lecture, de mémorisation et enfin, de prise de décision. Le handicap mental présente différents degrés qui vont de la personne grabataire, qu’il faut prendre en charge intégralement, à la personne dite « handicapé léger », qui est relativement insérée dans la société et qui peut éventuellement travailler.
L’accompagnement de ces personnes est une nécessité. Cet accompagnement peut être technique mais il est essentiellement humain.

Un accès difficile à la connaissance
Très peu de personnes handicapées mentales savent lire. Elles sont capables de déchiffrer un texte mais sans forcément en comprendre le sens. L’adulte handicapé mental lit comme un enfant et ne dépassera pas à priori ce stade. La lecture est essentiellement un outil de mémoire visuelle, comme une photographie du texte.

L’importance de l’outil informatique pour les personnes handicapées mentales
L’outil informatique permet de faire progresser ces personnes en les amenant à développer des compensations, notamment en sollicitant leur mémoire visuelle. Attractif et valorisé à l’extérieur, l’usage de l’informatique est, de plus, valorisant pour la personne handicapée mentale.
Le facteur « temps » est très important. L’usage de l’ordinateur gomme cette barrière : la personne handicapée mentale peut prendre tout son temps pour l’enregistrement et la compréhension de ce qui est affiché.

Quelques conseils tirés de 10 années d'expériences en matière de formation ,en travail protégé...

+ La simplicité du langage et des écrans
Le langage doit être le plus simple possible et il ne faut pas hésiter à se répéter. Des écrans dépouillés comportant un nombre restreint d’informations organisées de façon pédagogique sont recommandés.
+ L’usage du multimédia
Le multimédia est pertinent dans la mesure où l’on peut utiliser plusieurs médias (un texte, un son, une image, une vidéo…) pour transmettre un même message. Il ne faut pas hésiter à employer plusieurs médias pour un même message.
+ La pertinence des contenus
Les contenus doivent être pertinents et proches des intérêts de ces personnes. Plus les contenus sont simples et proches des centres d’intérêt de la personne, plus le site multiplie les chances de visites.
+ Le cheminement intellectuel
Il n’est pas forcément nécessaire d’adapter le cheminement intellectuel. Celui-ci peut être complexe. Face à un écran, une personne handicapée mentale dispose de tout le temps dont elle a besoin pour assimiler et comprendre. En revanche, la règle des « trois clics » (accès à l’information en un maximum de trois clics), n’a pas lieu d’être pour ce public.
+ Interfaces et contenus pour les personnes handicapées adultes
Les handicapés mentaux adultes ont tout à fait conscience de leur état d’adulte. Ils sont sensibles au fait qu’on les reconnaisse en tant que tels et qu’on ne leur propose pas d’interfaces et des contenus infantilisants. Le site s’adressera à son public en le vouvoyant. Par ailleurs, et contrairement aux idées reçues, l’usage de la bande dessinée n’est pas indiqué. En effet, il est difficile pour une personne handicapée mentale de se projeter dans une fiction ou dans l’imaginaire.

Dans des contextes en pleines mutations, le travail protégé doit pouvoir répondre à de nouveaux créneaux et marchés.
Les opérateurs ont alors à intégrer des situations nouvelles de travail.
Compréhension des consignes, adaptations aux nouvelles opérations de producti
on ...

A ce titre deux modules ont été conçus spécialement pour les ouvriers d'ESAT:
G0.05 - Pratiquer l’Informatique dans mon métier : NIVEA
U 1
Objectifs : Permettre aux stagiaires de comprendre le fonctionnement
d’un ordinateur et des périphériques, grâce à l’utilisation de nos
logiciels d’apprentissages, de façon simple et ludique.
Mettre en forme des informations,
Maîtriser et différencier les fonctions d’enregistrement,
Découvrir les possibilités d’utilisation au quotidien à l’atelier
et dans sa vie sociale,
L’ordinateur mode d’emploi (mise en marche, écran, souris, clavier, disque dur, cd-rom),
Découverte du clavier, mettre en forme les informations,
Ouvrir et enregistrer un fichier, créer un dossier,
Découverte de nos logiciels éducatifs d’apprentissage privilégiant l’image au texte de lecture,
écriture, calcul simples…
Internet, se connecter, créer son adresse e-mail, faire une recherche thématique, optimiser les résultats,
Internet mode d’emploi : Les dangers, les interdits (téléchargements…),
Recevoir un courrier en pièce jointe.
G0.06 - Utiliser l’Informatique dans mon métier : NIVEAU 2
Agent d’Accueil, Magasinier, Gestion de stocks, Vendeur…
1A : Outils bureautique à l’atelier :
Objectifs : Découvrir et utiliser Word dans mon métier.
Créer, modifier, utiliser un document à l’aide de Word,
Identifier les icônes, sélectionner un caractère, un mot, une phrase,
Appliquer une mise en forme, présentation d’un document,
Gestion d’un texte, d’une lettre simple, saisie et modification,
Présentation du document : Mise en valeur des caractères,
Impression d’un document : Marges, orientation, en-tête, pied de page.
1B : Module gestion facturation à l’atelier :
Objectifs : Utiliser l’outil Excel autour des calculs,
présentation de base, à l’atelier.
Excel, un logiciel complet pour la bonne gestion de l’atelier,
Les différents éléments d’une feuille de calcul,
Utiliser une formule simple de calcul : Utiliser les pavés numériques et directionnel,
Modifier la taille des cellules, insérer lignes et colonnes,
Gestion des documents : Ouvrir, enregistrer, enregistrez-sous,
Les Calculs, formules et fonctions de base utiles à l’atelier : Gestion, facturation clientèle.

renseignements et programme détaillé sur le site www. cac-formations.net

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article