Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

Publié depuis Overblog

11 Juillet 2014 , Rédigé par CAC-FORMATIONS

L'Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) devrait sortir de ses problèmes financiers cet été, selon son président Yves Barou. La Gazette l'a interrogé, l'occasion d'évoquer aussi les projets de loi "formation" et "mobilisation des régions pour la croissance et l'emploi et promotion de l'égalité des territoires".

Quelles sont les nouvelles concernant l’Afpa, depuis le lancement du plan de refondation en janvier dernier ?

Les difficultés financières devraient être dernière nous cet été. Pour le long terme, 110 millions d’euros d’obligations associatives à 20 ans seront lancées en juin, à un taux d’intérêt d’environ 4 %, un taux plutôt fort mais qui aurait pu être encore plus élevé. Concernant le financement à court et moyen terme, nous signerons dans les jours qui viennent avec un pool bancaire. Bref, la question financière devrait être bouclée à l’été.

Mais nous avons aussi appris quelques mauvaises nouvelles liées au système de la formation professionnelle. Il existe des problèmes de financements pour les formations de personnes handicapées, pour les contrats de sécurisation professionnelle (CSP) et les préparations opérationnelles à l’emploi (POE).
Sur ces trois postes, les budgets ont baissé. Du coup, même si nos parts de marché sont identiques, nous sommes en difficultés…

Quel jugement portez-vous sur les mesures concernant la formation dans le projet de loi de décentralisation n°2 (?

Il prévoit le transfert de l’Etat aux régions de la formation des personnes handicapées mais c’est un transfert sans budget… Globalement, je trouve positif de réaffirmer le principe d’égalité d’accès à la formation. Mais ce n’est pas une loi sur la formation professionnelle non plus.

Nous constatons également qu’il existe des formations, aux métiers industriels notamment, que personne ne commande plus. Au niveau national, tout le monde est d’accord pour dire que c’est une priorité, mais ces formations ne tombent dans les priorités d’aucune région. C’est un sujet à évoquer.

Notre prochain gros rendez-vous, ce sont aussi les grands appels à projets de régions telles que l’Ile-de-France et le Nord-Pas-de-Calais. La procédure est prévue pour l’été, mais la réponse devrait intervenir à la fin de l’année.

Ce projet de loi prévoit aussi la possibilité pour les régions intéressées de se voir transférer le patrimoine immobilier de l’Afpa.

Nous comptons 112 centres principaux et 67 de proximité. Pour ces derniers, nous devons trouver des arrangements avec chaque région. Si l’une d’entre elles décide de prendre la propriété d’un centre, nous deviendrons son locataire. Il faudra discuter du type de bail, de sa durée, etc. La question des travaux peut poser difficulté. L’Afpa peut participer évidemment mais dans ce cas, la région propriétaire également…

publié sur la gazette.fr que nous remercions.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :