Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

Publié depuis Overblog

19 Octobre 2014 , Rédigé par CAC-FORMATIONS

Moniteur d'Atelier en ESAT... un métier encore mal connu ...et pourtant plein de débouché,songeons que 18% des moniteurs d'ateliers en postes en établissements,vont dans les 5 années à venir prendrent leur retraite... Mais au fait comment deviens ton moniteur d'atelier.. ? Quelles sont les compétences, pré requis... tour d'horizon et reportage posté par Carole (reportage mis en ligne sur You tube et réalisé par l'IRTS):

Présentation du métier

Le moniteur d'atelier est un travailleur social qui intervient essentiellement auprès d'adultes en difficultés d'insertion sociale ou professionnelle et d'adultes handicapés; le handicap pouvant être d'ordres intellectuel, psychique, sensoriel ou moteur.

Plus rarement, il intervient auprès d'adolescents confrontés à ces mêmes situations.

Le rôle du moniteur d'atelier est de favoriser, par l'adaptation des postes de travail aux capacités des individus, leur évolution vers une autonomie de plus en plus large. Le moniteur d'atelier participe à l'élaboration d'un projet personnel pour chaque personne suivie.

Ce professionnel, chargé de l'encadrement de personnes en situation de handicap ou d'inadaptation accueillies dans des structures de travail protégé :

  • Organise et gère une équipe de travailleurs pour la fabrication d'un produit ou la prestation d'un service,
  • Est responsable de l'accompagnement et du soutien des personnes, pour permettre le développement d'activités professionnelles et la sociabilisation.

En définitive, le moniteur d'atelier participe aux différentes étapes techniques de la production, de l'apprentissage, de l'occupation et de l'insertion. Ces situations professionnelles se recoupent avec celles des éducateurs techniques spécialisés.

" Professionnel du travail social, au sein d'une équipe pluri professionnelle et d'un réseau socio-économique, le moniteur d'atelier participe aux missions institutionnelles. Son expérience et sa formation lui permettent de mettre en œuvre des actions de proximité visant la promotion de la personne. Le plus souvent en situation de groupe, le Moniteur d'atelier utilise un support technique comme médiation dans un contexte de travail, productif ou créatif."

Compétences et aptitudes requises

Le moniteur d'atelier doit développer les aptitudes suivantes :

  • Travailler au sein d'équipes pluridisciplinaires
  • Déceler les potentialités des personnes
  • Mettre ses compétences techniques de base au service de l'évolution professionnelle des personnes
  • Créer des relations positives

Il déploie les compétences professionnelles suivantes :

  • Gérer son atelier
  • Analyser les postes de travail; au besoin les concevoir et les aménager en fonction des capacités de chaque travailleur
  • Aménager ou proposer des ajustements de l'environnement pour accroître l'autonomie dans le travail des personnes handicapées ou en difficultés sociales
  • Appliquer et faire appliquer les normes d'hygiène et de sécurité
  • Entrer en relation avec les personnes accompagnées dans le travail, quel que soit leur handicap
  • Proposer des tâches accessibles
  • Evaluer leurs aptitudes au travail
  • Proposer des tâches accessibles
  • Favoriser le maintien de leurs acquis et guider les personnes dans l'apprentissage de nouveaux savoir-faire

Schéma des études

Niveau entrée : sans le bac
Accès : sur entretien
Durée normale : 1 an
Type de formation : en alternance (enseignements théoriques/activité professionnelle)

Formation

D'une durée de 320 heures d'enseignements théoriques réparties sur une année, elle s'effectue en cours d'emploi à raison d'un certain nombre de regroupements, le plus souvent d'une semaine, dans les centres de formation (une trentaine).
Elle comprend des enseignements qui portent sur l'approche des déficiences, des handicaps et des exclusions, sur le contexte économique, institutionnel et législatif spécifique, sur la psychologie et les pathologies, sur le développement de la personne, sur le développement psychomoteur, sur des notions de psychopathologie, sur l'apprentissage et la production, sur les outils théoriques et méthodologiques de l'expérience professionnelle, sur l'expression , la communication et l'accompagnement pédagogique.

Elle aboutit, par le biais d'une soutenance orale devant un jury, à la délivrance du CQFMA (certificat de qualification aux fonctions de moniteur d'atelier) diplôme de niveau V (BEP, CAP).

Débouchés et carrière

Les moniteurs d'atelier exercent leur activité dans les secteurs sanitaire, social ou médico-social : établissements dits "de travail protégé (centres d'aide par le travail, ateliers protégés...), établissements d'enseignement et d'éducation spéciale (instituts médico-éducatifs ou médico-professionnels,...), établissements d'accueil et d'accompagnement social de personnes en situation de précarité (centres d'hébergement et de réinsertion sociale...).

Ils peuvent envisager, sous réserve de réussir aux épreuves d'admission, l'accès à la formation d'éducateur technique spécialisé, pour laquelle sont prévus des allègements de programme.

Le diplôme, quelles épreuves

Les candidats sont présentés au Certificat de Qualification aux Fonctions de Moniteur d’Atelier (CQFMA). Le CQFMA est un certificat national de qualification professionnelle de niveau V. L’examen se déroule sous la responsabilité de chaque IRTS (ou autre structure de formation agrée).

Il y a quatre épreuves de certification, rattachées aux quatre domaines de formation (DF1, DF2, DF3 et DF4) évaluées en cours de formation.

- DF1 : un écrit sur une situation d’accompagnement : observations, questionnement, compréhension de la situation en lien avec les cours et des lectures. Coefficient 1 à l’écrit.

- DF2 : un écrit présentant le projet d’atelier dans ses différentes composantes, suivi d’une étude ergonomique d’un poste de travail. Coefficient 2 à l’écrit.

- DF3 : réalisation d’un dossier d’expression. Coefficient 1.

- DF4 : dossier sur l’organisation administrative de l’établissement. Coefficient 1.

La soutenance orale du projet d’atelier (DF 2) est validée par la commission d’examen.
L’entretien oral porte :

- sur les capacités du candidat à questionner sa pratique et à se positionner en tant que moniteur d’atelier
- la validation des compétences du moniteur d’atelier acquises en formation et mobilisées sur le terrain

Les notes sont compensables entre elles. Pour obtenir le CQFMA, le candidat doit justifier d’une note finale égale ou supérieure à 10/20.

Lieux d'exercice professionnel

Le moniteur d'atelier exerce principalement ses fonctions dans :

  • Les établissements du travail protégé : Centres d'Aide par le Travail
  • Les établissements d'enseignement et d'éducation spéciale : Instituts Médico-Educatifs
  • Les établissements assurant l'accueil, le soutien et l'accompagnement social de personnes en situation de précarité : Centres d’hébergement et de Réinsertion Sociale
  • Les structures d'insertion

Plus rarement, il intervient au sein de structures hospitalières spécialisées, ou d'établissements relevant de l'Education Nationale.

Salaires, marché de l'emploi et tendances d'évolution du métier

Le renouvellement des départs à la retraite des personnes en poste offre de réelles perspectives d'emploi dans le secteur.

Salaire brut en début de carrière : 1528 euros

Par la suite, le moniteur d'atelier peut évoluer vers le poste d'éducateur technique spécialisé. Pour se présenter au concours, il doit avoir au moins 3 ans d’expérience ET un diplôme technique (CAP/BEP minimum). Il peut bénéficier d’allégements du temps de formation.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article