Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

Troubles autistiques et ordinateur

4 Mars 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Informatique

Troubles autistiques et ordinateur

L’autisme est un handicap qui affecte sous des aspects différents, la façon dont une personne communique, interagit avec les autres et comment elle perçoit de manière très spécifique l’ensemble de son environnement.

L’incidence des troubles autistiques peut se caractériser par :

• un trouble sévère des modes de communication (verbal ou non verbal)

• des difficultés dans les interactions sociales

• un déficit de l’imagination (intérêts souvent restreints, comportements stéréotypés)

Ensemble de troubles qui associés à des déficits cognitifs et confrontés à l’évitement du changement rendent les approches éducatives particulièrement complexes.

Face à ces difficultés dans l’apprentissage, quel peuvent être les potentialités offertes par l’informatique ?

En raison des difficultés rencontrées par la personne atteinte de troubles autistiques dans les échanges interpersonnels, on peut admettre qu’elle se sente plus à l'aise face à un écran d'ordinateur que face à l’autre. En effet, le logiciel, une fois son apprentissage réalisé, répond toujours à l’identique pour une sollicitation donnée à comparer au comportement humain plus subtil, faisant de l'ordinateur un outil, une interface d’échange plus rassurante, moins stressante.

De même, le refus du changement, le besoin de stabilité et la peur de l’imprévu font de l’ordinateur un outil attractif par son aspect prévisible et régulier. Une machine que l’on peut utiliser, solliciter inlassablement selon ses propres besoins, ses propres pulsions. Un répétiteur infatigable que l’on peut arrêter, dont on peut se détourner sans peur de le vexer, sans se préoccuper de ses réactions.

Support d’apprentissage, l’ordinateur permet de fixer l’attention de l’utilisateur. Par l’intermédiaire de l’écran qui délimite physiquement un cadre, une portion de l’espace, accessible et contenante, il focalise le regard de la personne, organisant un contexte propre à soutenir sa concentration. Le support informatique offre ainsi une palette de stimuli réduite qui peut permettre à la personne atteinte de troubles autistiques de s'abstraire d'éléments parasites perturbants. Un espace d’expérimentation adapté où elle n’a pas à filtrer, à décoder les multiples sollicitations, incontournables, dans toutes rencontres avec l’autre.

Les enfants avec autisme sont fréquemment reconnus comme étant des « penseurs visuels », plus à l’aise dans la manipulation des images que des mots, arrivant à mieux traiter des indications visuelles qui correspondent plus à leur manière spontanée de penser. L’ordinateur semble donc, par son mode de fonctionnement principalement basé sur la transmission d’informations visuelles concrètes et accessibles, parfaitement adapté pour étayer un apprentissage.

Au-delà de ces caractéristiques intrinsèques à tout outil informatique, ce média autorise aussi par la multiplicité des logiciels disponibles une possibilité de diversification importante. Il est ainsi possible, dans un cadre stable et repérant, dans un univers au mode de fonctionnement prévisible, de composer diverses situations d’apprentissage, de proposer des supports d’expérimentation compatibles avec une progression pédagogique adaptée. Multiplication des contextes répondant au besoin de travailler la généralisation, de mettre en œuvre les notions apprises en dehors de tout processus stéréotypé où serait absente une certaine compréhension.

Généralisation, multiplication des contextes qui induit l’utilisation de logiciels susceptibles de s’adapter aux caractéristiques de chaque personne. Programmes capables d’intégrer des données personnalisables et personnalisées de l’utilisateur, de son environnement proche, de son univers familier. Processus d’adaptation indispensable pour générer des conditions d’expérimentation à chaque fois renouvelées mais toujours reconnaissables et rassurantes.

L’outil informatique dispose par conséquent d’un ensemble de potentialités de nature à apporter un plus dans l’accompagnement de la personne atteinte de troubles autistiques. Toutefois il est important d’avoir à l’esprit que l’ordinateur ne représente pas « la » solution nécessaire et suffisante, mais qu’il demeure un outil supplémentaire, complémentaire dans la prise en charge. La relation humaine, l’échange quel qu’il soit devant rester une priorité.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :