Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

La Reconnaissance des Savoir-Faire Professionnels (R.S.F.P.),en Entreprise Adaptée

23 Décembre 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle

Didier, ouvrier à l’Entreprise Adaptée AST Etupes (Ateliers spécialisés Technoland) depuis 2011 occupe principalement le poste "chalumeau" soudure manuelle dans le fût d'une cosse.

Il maîtrise divers autres postes comme opérateur de production et raconte : "Mon souhait était depuis longtemps de travailler chez PSA. Après plusieurs demandes auprès de mes responsables, un stage de 15 jours a été mis en place pour valider mes compétences. Je devais mettre des pièces sur le break et un ouvrier titulaire m'a accompagné pendant 4 jours. Je restais concentré sur mon travail et veillais surtout à faire un travail de qualité. Je suis devenu autonome et j'ai réussi à mettre en avant ce j'avais appris aux AST. Les personnes du site ont été à mon écoute et m'ont accompagné durant deux semaines. Le dispositif RSFP a permis de valider mes compétences, mes savoir-faire. Cela m'a apporté une grande valorisation personnelle. J’arrivais enfin à travailler dans le monde ordinaire. Cela a été le début d'une grande aventure puisque je suis retourné en stage chez PSA pour un mois avant d'avoir l'opportunité d'être détaché 6 mois au printemps 2014 et j'espère bien une embauche".

La démarche de Reconnaissance des Savoir Faire Professionnels, portée par l’AFPA, repose sur le principe d’égalité des droits et des chances, souhaité par la loi du 11 février 2005 dite Loi Handicap, décliné en matière de reconnaissance d’acquis professionnels.

Elle engage les personnes reconnues handicapées dans un parcours d’évolution pouvant les amener à progresser et à se situer par rapport aux attentes professionnelles. La RSFP s’inscrit comme une étape dans le parcours de la personne handicapée.

La légitimité du dispositif repose sur le constat fait de l'impossibilité du public d'accéder directement aux dispositifs existants de droit commun, pour faire reconnaître leurs compétences professionnelles. L’'accès à la communication écrite, telle que nécessaire pour formaliser les dossiers de validation VAE, leur est pratiquement inaccessible.

Cette situation est à l'origine de la conception du dispositif, sur mesure pour permettre de réussir, mais avec des exigences et des performances professionnelles à démontrer au cours d'une évaluation formelle en entreprise. Pour certaines personnes, il constitue un aboutissement, du fait de leurs limites, pour d'autres une première marche vers un de certificat de compétences professionnelles voire un titre.

La règle est de s'appuyer sur l'activité professionnelle exercée par les personnes dans différents secteurs : bâtiment, industrie, espaces verts, hôtellerie, restauration, services à la collectivité…

Aujourd'hui, c'est 18 référentiels d'emploi et de validation qui accompagnent les personnes dans leur validation. Chaque référentiel est adossé à une certification.

Abdelkrim, 28 ans n'avait aucune expérience dans le métier des espaces verts, quand il arrive à Jardiflor Etupes en septembre 2010. Il a commencé la validation RSFP en 2012 sur les activités tonte, débroussaillage, taille de haies, binage et désherbage manuel et bêchage d'un massif : "c'est un projet intéressant. C’est valorisant d'être évalué par un professionnel. Je suis bien encadré pour vivre cette expérience et ça permet d'être en confiance. Ça me remet en situation d'examen par rapport à mon parcours professionnel et ça m'apporte une satisfaction personnelle, pour évaluer et connaître ma progression. J'ai une reconnaissance professionnelle liée à l'activité des Espaces Verts".

La faisabilité de la mise en œuvre repose sur l'initiative de la DIRECCTE, avec le financement des prestations d'ingénierie réalisées par l'AFPA ; en complément, les OPCA prennent en charge la formation des référents, dans le cadre des plans de formation des personnels des structures et ce sont plus de 70 partenaires entreprises qui valident les candidats.

En Franche Comté, les Entreprises Adaptées (AST Etupes, UNAP Pontarlier et ADAPEI Services Besançon) sont partie prenante dans le dispositif.

D’autres entreprises Adaptées sont présentes ou en cours de mise en œuvre dans la RSFP :

• Territoire de Belfort: EA de Morvillars

• Haute Saône : EA Vesoul - EA Héricourt

• Jura : ETP Synergie

La démarche RSFP s’inscrit dans le cadre de la sécurisation des parcours professionnels des personnes et c’est chaque année, une vingtaine de personnes qui sont évaluées.

Elle est un élément de motivation et de reconnaissance des compétences des salariés,mais avant tout d'estime de soi...

d'après l'article de l'UNEA.actualites.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article