Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

formation conduite Voiturette en ESAT

26 Juin 2018 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Reconnaissance professionnelle, #social, #Moniteurs d'ateliers

Ils passent leur permis voiturette (sans permis)

L'Établissement et service d'aide par le travail (Esat) les Chênes, à Sablé, forme des travailleurs à la conduite de voiturette. Objectif : leur donner plus d'autonomie dans le travail.

C'est un cours d'auto-école. Mercredi matin, sur le parking de la place du 8-Mai, à Sablé, le ciel gris descend jusque sur le toit des maisons. Veste jaune fluo sur le dos, Laurent Charnier, moniteur, donne des instructions dans un talkie-walkie. Dans un grand rectangle sécurisé, des plots. Et deux voitures. Des voiturettes. Sans permis ?

Pas tout à fait, répond Laurent Charnier. Moniteur d'auto-école à l'École française de conduite, il s'est fait une spécialité de la formation à la conduite de voiturette. « Depuis le 13 janvier 2013, les personnes nées après 1988 doivent passer un permis AM pour les conduire. C'est l'ex-BSR (Brevet de sécurité routière, N.D.L.R), qu'il fallait pour les scooters. »

Christian Ogier ne le savait pas. C'est pourtant l'établissement dont il est le directeur, l'Esat des Chênes, qui a payé et demandé la formation du jour. Si, depuis huit ans, l'établissement commande des sessions de formation aux voiturettes, le projet n'a pas de rapport avec la loi. « Au départ, l'idée de l'équipe, c'est de permettre aux personnes qui ont une déficience mentale d'aller travailler en semi-autonomie à l'extérieur. »

« Il y a le chauffage »

Au volant, Frédéric, 30 ans, Marion, 23 ans, Jacqueline, 39 ans et Nicolas, 22 ans, sont ravis. Par équipes de deux, ils s'essayent à la conduite, slaloment entre les petits cônes orange.

Entre deux tours de piste, ils témoignent. D'habitude, Marion se déplace en scooter. « Là, on est à l'abri, on a un toit, il y a le chauffage... » Nicolas acquiesce : lui aussi se rend à l'Esat en scooter ou à pied. Jacqueline se fait emmener au travail par son ami.

Quant à Frédéric, c'est un convaincu : « J'ai déjà une voiturette mais en ce moment, elle est en panne ». Il est donc à pied ou en bus pour aller au boulot. Tous répondent « oui » quand on leur demande si la formation leur donne envie de s'acheter une voiturette, même si ce n'est pas le but recherché.

Dans un premier temps, le permis AM leur permettra de conduire les mini-camions de l'Esat. Ils pourront prendre le volant, accompagnés d'un collègue et avec un téléphone portable en cas de pépin.

Sans la formation, les travailleurs partent obligatoirement avec un éducateur. « Là, on pourra se déplacer pour aller en chantier... en autonomie. »

 

Le CAC FORMATIONS  dans le cadre des formations des usagers vous accompagnent dans les projets de formations  Sécurité routière, conduite des deux roues,voiturettes.N'hésitez pas à nous contacter au 05 53 68 81 00 (B.VERBANCK responsable Travail protégé) administration@cac-formations.net

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :