Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

ZERO BARRIER

30 Novembre 2019 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #insertion par l'économique, #Accompagnement professionnel

 

Pierre Hoerter est vigneron et travaille depuis 23 ans dans une entreprise « apprenante », AVS Traiteur, elle-même née de l’ancien programme européen Horizon 1. Cette entreprise se démarque par l’emploi de personnes handicapées ou à besoins spécifiques et leur inclusion plus large dans la société en général. Depuis il a réalisé  des projets avec l’agence Erasmus+ Education et Formation, dont ce projet « Zero Barrier » financé à hauteur de 333 777€. , des entreprises et organismes venant de Belgique, de France, de Slovénie, d’Italie, et d’Espagne vont mettre en commun leurs connaissances et savoir-faire pour inclure au maximum les personnes en situation de handicap dans le secteur des métiers de bouche.

Le projet s’articule autour de deux axes: la mobilité des professionnels (et notamment ceux en situation de handicap) et la levée des barrières linguistiques et  les questions relatives à la qualification et à la certification. Lorsque les personnes en situation de handicap ou à bas de niveau de qualification trouvent un emploi, cet emploi est souvent instable ou est source de discrimination ( Louvet, 2010). La reconnaissance d'une formation professionnelle certifiante pourrait constituer un premier passage vers leur mobilité rendue possible par le langage visuogestuel en lien avec leur culture professionnelle. 

L'objectif est de créer un langage des signes pour les professionnels des métiers de bouche. Les publics ciblés prioritairement sont les cuisiniers et les commis de cuisine mais cette logique peut se décliner plus largement aux serveurs. S’inspirant  des codes visuo-gestuels de la médecine, ce projet a regroupé 30 cuisiniers de 7 pays européens pour établir 240 codes de manière à créer une culture professionnelle s’affranchissant des limites de la communication traditionnelle.

 

Illustration vidéo de l’utilisation du code visuo-gestuel « Foodcom » sur le lieu de travail  vidéo : https://www.facebook.com/856031914420272/videos/887514934605303/ (link is external)

En parallèle de cet ensemble de codes, ce projet a développé un outil pédagogique « Apprenti en Chef » qui se veut un référentiel de certification commun et reconnu dans les différents pays européens. Cette certification et cet outil pédagogique ont vocation à être transférables dans les milieux de la vigne et du vin.

Les codes visuo-gestuels, eux, pourraient se transférer dans les domaines du BTP, où les professionnels évoluent dans un milieu bruyant entravant souvent la bonne communication dans l’équipe.  Ces codes se distinguent de la langue des signes par le fait qu’ils sont internationaux, simples, intuitifs et réduits au minimum nécessaire aux savoir-faire spécifiques au métier. Ce projet s'organise conjointement avec le projet LeGaQual2DO dont Monsieur Hoerter est aussi coordinateur.

SOURCES EPAL

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :