Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

La formation continue en EPHAD

6 Avril 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Hebergements pour adultes EPHAD Maintien à domicile

La formation, une levier incontournable 

 

 L’Ehpad qui mise sur la formation continue de ses équipes prouve aux professionnels comme aux résidents qu’il mise aussi sur un réel projet de bientraitance. Un état d’esprit qui se révèle être un argument de poids quand il s’agit de recruter et de fidéliser les équipes.

 

La formation continue est le moyen, pour les professionnels des Ehpad, de parfaire leurs connaissances et leurs compétences dans un secteur évolutif, de développer leur savoir-faire et leur savoir-être.   Cette spécialisation doit bien entendu s’appuyer sur des formations pragmatiques, c’est-à-dire pratiques et concrètes, qui correspondent aux situations que les professionnels rencontrent au quotidien, sur des thèmes aussi variés que la nutrition, la douleur, les chutes, les fugues, la fin de vie en Ehpad, la démence et les troubles comportementaux associés etc. »

D’où l’intérêt de privilégier les formations effectuées au sein même des Ehpad afin de permettre au formateur d’adapter son intervention aux contraintes et aux atouts de chaque structure. Et, surtout, de s’appuyer sur le projet d’établissement, les besoins des résidents et les attentes des professionnels (identifiées à l’occasion des entretiens individuels réalisés annuellement) pour programmer des formations efficaces et cohérentes.

 

Aider les professionnels 
à se préserver

Par ailleurs, le secteur des Ehpad est quasiment aussi accidentogène que le secteur du bâtiment. Selon les chiffres de la Caisse nationale de l’Assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts), l’indice de fréquence des accidents du travail en Ehpad, c’est-à-dire le nombre moyen d’accidents du travail ayant donné lieu à un arrêt de travail sur une année pour 1 000 salariés, est de 47,1 contre 48,1 dans le bâtiment, sachant que la moyenne nationale, toutes professions confondues, est de 35. « Les résidents accueillis en Ehpad sont de plus en plus âgés et de plus en dépendants physiquement et psychiquement. Les conditions de travail des équipes sont donc de plus en plus éprouvantes », ajoute Claudy Jarry, Président de la Fédération nationale des associations de directeurs d’établissements et services pour personnes âgées (Fnadepa). Les risques de lombalgie et de Troubles musculo-squelettiques (TMS), de chute, de fatigue, de stress, de mal-être et de dépression sont donc réels. Parmi la pluralité de réflexions et d’actions qui peuvent être mises en œuvre sur le sujet (concernant les locaux, les équipements à disposition, l’organisation des équipes, la possibilité de faire de vraies pauses, la création de groupes de parole etc.), la formation peut aider les professionnels à se préserver  ).

 

Des formations relatives 
aux droits de la personne âgée

En outre, les profils des résidents se diversifient. . La formation est un bon moyen d’adapter les prises en charge et de les rendre plus singulières. » Sans compter que, bientôt, les générations issues des Trente Glorieuses arriveront en Ehpad avec un certain nombre d’exigences nouvelles. 
« Elles s’attendront à ce que l’Ehpad respecte leurs goûts en terme d’animation et leur rythme de vie par exemple en termes d’heures de lever, de repas et de coucherLes personnels affectés au ménage et à la restauration devront faire évoluer leurs pratiques professionnelles et leurs compétences au même titre que les aides-soignants et les infirmiers. »

Dès lors, les formations relatives aux droits de la personne âgée en institution ou celles permettant de s’approprier les recommandations de bonnes pratiques de l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) peuvent aider les professionnels à faire le point sur différentes problématiques : Comment aborder les résidents ? Faut-il porter la blouse blanche en toutes circonstances ? Faut-il laisser la porte des chambres ouverte en permanence ou faut-il la fermer et frapper avant d’entrer ?   

 
 
Toutes les formations EPHAD sont sur www.cac-formations.net

sources You tube

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :