Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

Publié depuis Overblog

27 Septembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Moniteurs d'ateliers, #Handicap

 
 

On peut retenir que les personnes atteintes de difficultés 

Beaucoup de questions toujours autour du handicap psychique et de sa prise en charge au quotidien...

Le handicap psychique peut intervenir à tous les âges de la vie et atteindre les personnes sans distinction. 2,8 millions de français présentent un handicap psychique, soit 4,9 % de la population . Lorsque ces troubles deviennent maladifs, ils sont un véritable handicap au quotidien. 

 Le handicap psychique est la reconnaissance d’une limitation de la participation d’une personne à la vie sociale du fait de troubles psychiques gravent qui perdurent et entraînent une gêne dans le quotidien. Les troubles psychiques sont des perturbations de la santé mentale. Ils sont la conséquence de diverses maladies mentales (affection qui perturbe le comportement de la personne) :

  • les troubles graves de la personnalité (personnalité borderline, par exemple)
  • certains troubles névrotiques graves comme les TOC (troubles obsessionnels compulsifs);
  • les Troubles du Spectre Autistique (TSA) ou troubles du développement (TDE);
  • les psychoses : altération de la perception du rapport à la réalité. Exemple : schizophrénie;
  • les troubles de l’humeur : maladies de l’affect. Exemple : dépression ou troubles bipolaires;

Le handicap psychique se distingue par un déficit relationnel, des difficultés de concentration, une grande variabilité dans la possibilité d’utilisation des capacités alors que la personne garde des facultés intellectuelles normales..

Le handicap psychique

Origine : il est d'origine biologique, psychologique, sociale ou parfois pathologique comme les traumatismes crâniens, les pathologies vasculaires cérébrales et les maladies neurodégénératives. Il apparaît à l'adolescence ou à l'âge adulte.

Caractéristiques : il se manifeste par une altération de la pensée, de l'humeur et du comportement et il est généré par des troubles psychiques. Les capacités intellectuelles peuvent rester vives.

Manifestations : impact sur l’identité personnelle : dévalorisation de soi ou surestimation, sensibilité aux imprévus, aux changements. Capacités cognitives : difficultés de mémorisation, de repères spatiaux, capacités intellectuelles conservées mais difficulté dans leur mise en œuvre, lenteur de compréhension. Habilités sociales : difficulté de distance avec autrui, soit trop proche, soit dans l’évitement. Habilités professionnelles : lenteur, difficultés de prise de décisions. C'est un handicap dont les manifestations sont variables et qui crée constamment une incertitude qui demande des ajustements incessants.

Traitement : les soins médicaux sont souvent nécessaires et importants

 

Comment aider

La souffrance psychique est souvent insupportable. S’il est difficile d’aider une personne en crise, certaines attitudes préventives contribuent à la détendre :

  • Restez à l'écoute.
  • Ne soyez jamais agressif, ni impatient.
  • Laissez la personne s’exprimer jusqu’au bout.
  • Évitez de poser plusieurs fois la même question.
  • Restez calme.
  • Laissez toujours à la personne la possibilité de partir.
  • N’employez pas de termes indignes et irrespectueux.
  • Plus simplement, il suffit d’être humain, compréhensif et généreux...

        Pierre Lainé intervenant CAC FORMATIONS formations moniteurs d'ateliers

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :