Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

Expériences vécues d'accompagnement des ouvriers retraités...

19 Décembre 2014 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Vie Sociale

Éric Godet, directeur des établissements des Genêts d'Or de Plabennec et Lesneven, Dominique Jaffredou, conseiller général, avec des responsables et usagers du foyer.

Reportage au foyer du Lantel....

Dominique Jaffredou, conseiller général, s'est rendu sur le terrain pour cerner les difficultés rencontrées par les ouvriers des Esat, dans le domaine de l'hébergement. Directeur du pôle Plabennec-Lesneven, aux Genêts d'Or, Éric Godet l'a guidé dans le foyer du Lantel. Une visite pour mieux percevoir les lieux et les réalités de la vie des usagers.

Une population qui a changé...

Le foyer du Lantel dispose depuis son ouverture en 1986, d'un agrément pour l'accueil de 22 ouvriers d'Esat autonomes. Sa qualification n'a pas évolué, malgré maintes demandes auprès des services du conseil général, mais la population accueillie, elle, a bien changé. Aujourd'hui, quatre ouvriers sont en retraite et onze devraient s'orienter vers un foyer de vie car ils ne peuvent plus travailler. Tous résident au foyer, faute de places dans ce type de structure.

« Du bricolage »

Les Genêts d'or ont profité de la visite pour montrer au conseiller général, les travaux d'extension, d'amélioration du cadre de vie, réalisés sur leurs fonds propres, pour 200 000 €. Mais, ont-ils insisté, ceci ne permet que « du bricolage », même si les professionnels d'accompagnement s'impliquent pleinement pour rendre ce foyer le plus agréable et le plus chaleureux possible.

Plusieurs générations...

Des espaces de vie ont été redéfinis au sein du foyer pour offrir autant que possible un accompagnement plus respectueux des besoins, du rythme et de l'âge de chacun. Car les résidants, qui sont maintenant de différentes générations, ne disposent pas des mêmes capacités, du même rythme de vie, des mêmes centres d'intérêts. Pour les plus anciens, ou ceux qui ne peuvent plus travailler, il faudrait des places dans des structures adaptées, maison de retraite, Ehpad, ou foyer de vie.

Un problème financier crucial...

Un ouvrier des Esat a une retraite d'environ 700 € et le prix d'un mois en résidence de retraite est d'environ 1 800 €. La solution peut venir d'une convention tripartite entre l'État, le conseil général et les associations. Au Lantel du terrain est disponible, les plans existent, il ne manque que l'aide financière pour la construction d'un accueil pour retraités des Esat.

reportage publié dans Ouest France et posté par Jean Pierre CRUCI Educateur Technique 29

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article