Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

Nouvelles du dispositif Différent et Compétent à Châteauroux

19 Mai 2013 , Rédigé par CAC-FORMATIONS

" On est handicapés mais pas incapables "

Huit ouvriers handicapés ont été récompensés, vendredi, par la remise d’une attestation de compétences professionnelles.

Vendredi, il régnait une belle ambiance au sein de l'Établissement et service d'aide par le travail (Esat) Odette-Richer, à Châteauroux. Entre fierté et émotion.
Pour la deuxième fois, une cérémonie était organisée pour célébrer les attestations de compétences de huit ouvriers handicapés qui y ont été formés. Agents de fabrication, de blanchisserie ou des espaces verts, chacun a su trouver sa place au cours d'une formation adaptée et montrer de quoi il était capable.

Véritable reconnaissance

« Nos établissements sont inscrits dans le dispositif Différent et compétent qui vise à valoriser le savoir-faire des travailleurs handicapés. Ça leur apporte une véritable recon- naissance en alternative aux diplômes classiques et les entraîne dans une dynamique personnelle très positive », explique Françoise Ratel, directrice du secteur travail adapté de l'Adapei 36, à l'origine du projet.
En effet, à voir les sourires et la satisfaction des primés, l'utilité de la démarche ne semble plus à démontrer.
« C'est très important parce que c'est comme la preuve qui nous manquait. Ça nous permet de montrer aux autres qu'on est autant capables qu'eux. On m'a souvent dit que j'étais dans un centre de gogoles et que je ne pouvais rien faire, mais là au moins, tout le monde va reconnaître que, nous aussi, on sait travailler », se félicite Jeanine, 46 ans, récompensée pour ses compétences au poste de contrôle qu'elle occupe dans un atelier de sous-traitance.
« Ces attestations sont essentielles pour tout le monde car ça permet de mettre en avant que, même s'il s'agit des travailleurs handicapés, ce sont des ouvriers avant tout, capables de fournir des prestations de qualité. Ça leur permet de se respecter eux-mêmes et d'être estimés professionnellement », souligne Pascal Bertocchi, directeur général de l'Adapei 36.

posté par Claire JEANNET Monitrice Principale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :