Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS
Articles récents

Publié depuis Overblog

30 Décembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS

Lire la suite

Publié depuis Overblog

30 Décembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS

 
 
Management : former les moniteurs d'atelier au handicap psychique

 

 

Ajuster son organisation ,quelques clefs repères:

 

 "La maladie psychique n'est pas linéaire, il faut donc le prévoir et ajuster son organisation".

 

Connaître la maladie psychique:

 

Ce qui permet d'anticiper le départ potentiel en arrêt maladie, pendant quelques jours ou quelques semaines, d'un ou plusieurs travailleurs, sans impacter la production ou l'équipe.

 

Mieux connaître la maladie psychique facilite également l'orientation d'un travailleur handicap vers le personnel soignant quand il présente des signes de souffrance. Le partenariat avec le secteur psychiatrique doit ainsi être entretenu afin de sécuriser les parcours.

 

Savoir vers qui orienter:

 

C'est l'un des points essentiels développés en formation. Car les moniteurs d'atelier peuvent être déstabilisés par la maladie ou par les demandes des travailleurs pour des problèmes relevant du logement ou de la vie sociale.

 

"Les moniteurs doivent parler à partir de la place qu'ils occupent, et non de celle d'un psychologue ou d'un autre travailleur social. Ils ne peuvent pas répondre à toutes les demandes mais doivent renvoyer les personnes vers le professionnel qui s'occupe [de la question] et rester concentrés sur ce qui est lié au travail",.

 

S'appuyer sur une équipe pluridisciplinaire

 

Cela suppose de travailler dans un esprit de complémentarité avec les collègues chargés de l'accompagnement éducatif ou soignant. "Il est essentiel de s'appuyer sur une équipe pluridisciplinaire et, au niveau de la direction, de penser l'organisation afin qu'elle soit collective", insiste le formateur.

 

 

La direction ne doit pas tout déléguer aux équipes mais incarner ce qui relève de la sécurité et des problèmes potentiels de violence. Les moniteurs d'atelier doivent pouvoir lui faire remonter leurs difficultés.

 

"Le règlement intérieur et le règlement de fonctionnement doivent être réellement respectés, la direction doit être présente et sanctionner les débordements si besoin", ajoute Alain-Paul Perrou.

 

Instaurer un cadre sécurisant

 

Par ailleurs, le cadre de travail doit être sécurisant pour les travailleurs : il faut faire attention au bruit, à l'espace, aux lumières, à la façon d'interagir avec eux, afin qu'ils se sentent en sécurité.

 

"Quand un travailleur rencontre des difficultés pour exécuter une tâche, il faut faire le point avec lui, mettre en place à un projet à court terme et s'y tenir, sous peine sinon de perdre sa confiance", poursuit Alain-Paul Perrou.

 

Proposer des activités thérapeutiques

 

Les travailleurs qui traversent une période difficile devraient également pouvoir disposer d'un lieu de repli au sein de l'établissement, proposant des activités thérapeutiques – travail du bois, art thérapie.

 

"Il ne faut jamais oublier la nécessité du soin : ces lieux leur permettent de se ressourcer et viennent en appui aux moniteurs d'ateliers, .Essentiel!

extraits sources Le Média Social

Moniteur d'atelier :handicap psychique: une formation CAC FORMATIONS: www.cac-formations.fr

Moniteur d'atelier :handicap psychique: une formation CAC FORMATIONS: www.cac-formations.fr

Lire la suite

Joyeux Noël

24 Décembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS

En cette période particulière, nos traditions et nos pensées nous rapprochent. L'espoir d'un monde plus spirituel et plus humain nous guide.
Noël a pour nous une signification profonde et lumineuse : nous sommes heureux de la partager avec vous et petit papa  Noël !

 

La rédaction

 

Lire la suite

Le Handicap invisible? et si on en parlait...

28 Novembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Handicap, #Moniteurs d'ateliers

1 Qu'est-ce qu'un handicap invisible ?

Le handicap invisible est un handicap non détectable, qui ne peut pas être remarqué si la personne concernée n'en parle pas. Le trouble dont elle souffre impacte pourtant sa qualité de vie. 

Le handicap invisible est un concept complexe et s’applique dans bien des situations de handicap (sensoriel, psychique, cognitif). Ce terme se médiatise, dans tous les contextes, en guise d’excuse de ne pas voir, de ne pas comprendre. Les troubles concernés sont très divers : ils ne sont pas comparables entre eux et ce terme s'applique donc à des réalités très diverses. On ne peut donc pas parler du handicap invisible mais bien des handicaps invisibles. On estime que malgré les idées reçues, seulement 2% des personnes en situation de handicap sont en fauteuil roulant et 80 % des handicaps déclarés sont invisibles

Le handicap invisible peut par exemple être une déficience visuelle ou auditive, un trouble mental comme la schizophrénie ou la bipolarité, une dyslexie ou dyspraxie, une maladie chronique... Les troubles concernés sont extrêmement divers. La situation de handicap peut-être récente ou parfois passagère. La compensation du déficit est alors plus souvent incomplète du fait de la brièveté du temps d’apprentissage accordé. Dans le cas des personnes âgées, le handicap est souvent mal compensé.

La personne souffrant d’un handicap invisible a souvent des difficultés à se faire reconnaître par les autres comme handicapée. Les situations de handicap sont mal identifiées par son entourage qui ne comprend pas les difficultés qu’il peut rencontrer sur des tâches simples.

Pour l’entourage, il est plus facile d’admettre les déficits comme étant des traits de caractère ou des défauts : l’impulsivité, la paresse, la nonchalance, la colère.

 

En bref : comprendre les handicaps invisibles

80 % des personnes en situation de handicap souffrent d’un handicap invisible, c’est-à-dire qui n’est pas détectable directement. Ce terme regroupe des handicaps très divers :

- Sensoriels

- Cognitifs

- Psychologiques

- Maladies chroniques

- Etc.

La personne souffrant de handicap invisible n’est pas perçue comme souffrant d’une déficience par son entourage, ce qui peut l’isoler au quotidien et provoquer chez elle une souffrance psychologique.

Engager le dialogue pour parler de la souffrance qu’elle ressent au quotidien peut l’aider à se sentir comprise et à entamer les bonnes démarches pour l’aider.

 

Bernard DUMONT formateur

 
 
 
 

 

 
Lire la suite
Lire la suite

C'est quoi un chantier d'insertion?

25 Novembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Entreprise adaptée

Lire la suite

Publié depuis Overblog

25 Novembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Accompagnement psychologique

 

 

Alors que se tient la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, l’Unapei alerte sur la situation économique des Esat. Selon une enquête interne, les pertes d’exploitation entre mars et octobre sont estimées en moyenne à 320 000€ par Esat. « Bien sûr c’est une moyenne, puisque les établissements ont été plus ou moins impactés selon les secteurs d’activité, ceux de la restauration et de la sous-traitance industrielle étant les plus touchés », précise Patrick Maincent, vice-président de l’Unapei, chargé des questions d’emploi. Heureusement l’Etat a pris en charge la part de rémunération (20%) habituellement couverte par l’activité commerciale des établissements, leur permettant de réduire les charges. « Pour l’instant, aucun Esat ne va fermer à court terme, mais les établissements ont besoin d’avoir une activité économique pour donner du travail à leurs usagers, or la baisse d’activité a remis en cause des projets d’investissement ou de développement, explique-t-il. Sur le terrain les moniteurs d’atelier doivent s’adapter en permanence pour ne laisser aucun travailleur inoccupé ».

L’Unapei demande un plan de soutien

L’Unapei demande au gouvernement un plan de soutien économique pour compenser les surcoûts liés au Covid, les pertes d’exploitation, soutenir l’investissement et l’innovation. « Il faut pouvoir rechercher de nouveaux marchés et investir pour créer de nouvelles activités, poursuit Patrick Maincent. Depuis des années l’Unapei plaide pour diversifier les activités et avoir plus d’activités propres et moins de sous-traitance, qui est toujours une variable d’ajustement ». Il y a un an, suite à un rapport Igas, la secrétaire d’Etat chargée du handicap Sophie Cluzel avait annoncé, dans le cadre de sa stratégie pour l’emploi des personnes handicapées, la tenue d’une concertation pour repenser le modèle des Esat. « Un an plus tard nous demandons que cette concertation soit effectivement mise en œuvre, il en va de l’avenir des Esat », martèle l’Unapei.

Guillaume LARNIER

Lire la suite

Atteint d'une maladie psychique, Jérôme est devenu comédien

25 Novembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Handicap, #Moniteurs d'ateliers, #Accompagnement psychologique

On est dans la catégorie dont personne ne veut entendre." Jérôme est atteint d’une maladie psychique. Comédien, il fait partie d’une troupe composée exclusivement de personnes en situation de handicap mental ou psychique.

Lire la suite

Cafau, intégrer le handicap mental dans le monde du travail

25 Novembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #société, #Reconnaissance professionnelle

Reportage aujourd'hui sur le Centre d'Accompagnement et de Formation à l'Activité Utile dont l'objectif est d'intégrer et d'accompagner les personnes en situation de handicap mental ou psychique dans le milieu ordinaire du travail...

L'entreprise adaptée et le centre de distribution de travail à domicile, entreprises du milieu ordinaire dont la vocation est d'employer majoritairement des salariés handicapés, peuvent mettre à disposition d'une entreprise classique un salarié handicapé pour une durée maximale d'un an renouvelable une fois.

Par ailleurs, un salarié handicapé qui a démissionné depuis un an maximum d'une entreprise adaptée ou d'un centre de distribution de travail à domicile pour un contrat de travail dans une entreprise classique bénéficie d'une priorité de réembauche dans l'établissement d'origine.

Différentes aides financières de l'Etat et éventuellement de la Région sont prévues pour favoriser l'embauche, l'aménagement du poste de travail, l'accompagnement ou le maintien dans l'emploi et éventuellement, compenser la lourdeur du handicap.

L'Agefiph (association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées) propose également des services et des aides financières aux employeurs et éventuellement aux travailleurs handicapés.

Les personnes handicapées, lorsqu'elles rencontrent des difficultés d'accès à l'emploi, peuvent bénéficier et faire bénéficier leur employeur des mesures liées aux contrats aidés tels que :

  • le contrat d'insertion - revenu minimum d'activité (CI-RMA),

  • le contrat d'avenir,

  • le contrat initiative emploi (CIE),

  • le contrat d'accompagnement dans l'emploi (CAE),

  • le contrat d'insertion dans la vie sociale (CIVIS),

  • le contrat jeune en entreprise.

posté par Marie Pierre chargée d'insertion

Lire la suite

Maladies Psychiques - Se former au Numérique

24 Novembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Accompagnement professionnel, #Handicap

Atypick est une association que nous soutenons dans le cadre de notre programme Maladies Psychiques. Elle permet aux personnes souffrant de handicap psychique d’acquérir de nouvelles compétences en participant à des ateliers de formation au numérique.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>