Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS
Articles récents

Entreprise Adaptée du Haut Rhin Alsace .un modèle novateur..

16 Janvier 2018 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers

Le modèle des Entreprises Adaptée du Haut Rhin en Alsace. Véritable entreprises elles œuvrent dans tous les secteurs d'activités, de la viticulture à l'industrie de pointes en passant par la propreté et les espaces verts. ABR, Alsace Entreprise Adaptée, Saint André, Sinclair, les Tournesols, ainsi que Cap Vers sont les six Entreprise Adaptée du Haut Rhin.

diffusé sur You tube

Lire la suite

ESAT - détachement en milieu ordinaire:le coin de la législation..

15 Janvier 2018 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers

 

ESAT - détachement en milieu ordinaire

Au sujet des conditions de détachement en milieu ordinaire des travailleurs handicapés accueillis en Etablissement et Services d’Aide par le Travail, André Chassaigne interroge Monsieur le Ministre du Travail...

Le décret 2007-874 du 14 mai 2007 prévoit que l’ESAT peut mettre le travailleur handicapé en détachement auprès d’un organisme privé ou public, avec son accord, et lorsque « l’exercice d’une activité à caractère professionnel en milieu ordinaire de travail est susceptible de favoriser l’épanouissement personnel et professionnel et de développer la capacité d’emploi » Il précise également les modalités, les limites et les contraintes associées à ce détachement.

Or, les ESAT, les travailleurs handicapés et les entreprises souhaiteraient parfois profiter davantage de cette possibilité de détachement. Toutefois, les obligations réglementaires sont assez dissuasives, en matière de durée du contrat, d’encadrement et de rémunération du travailleur handicapé.

Ainsi, la durée du détachement est limitée à deux ans, ou un an renouvelable une fois, alors que les entreprises souhaiteraient des périodes plus courtes et plus fréquentes.

L’ESAT doit aussi détacher un moniteur à l’extérieur auprès du travailleur handicapé, ce qui s’avère difficile à réaliser en pratique, car son absence fragilise le niveau d’encadrement des travailleurs en établissement. A cet égard, les textes ne sont pas très clairs concernant l’encadrement de plusieurs travailleurs handicapés dans la même entreprise de détachement.

Enfin, les ESAT peuvent souhaiter verser une prime mensuelle au travailleur handicapé, en compensation des conditions de travail plus difficiles ou au titre de sa contribution aux recettes supplémentaires perçues par l’établissement. Or, ces primes sont automatiquement retranchées de l’Allocation d’Adulte Handicapé versée l’année suivante.

En conséquence, André Chassaigne demande à Monsieur le Ministre des précisions et son avis sur les problématiques exposées. Il lui demande s’il compte assouplir par voie réglementaire les modalités de détachement des travailleurs handicapés accueillis en ESAT.

 

Question écrite n° 109283 publiée au JO du 24/05/11

Réponse ministérielle du 20/12/2011 :

 

Le Gouvernement, sensible aux arguments soulevés et conscient que le modèle original que sont les Établissements et services d’aide par le travail (ESAT) est aujourd’hui confronté à des difficultés de différentes natures qui le fragilise, a engagé le 18 novembre 2011 des travaux destinés à accompagner l’adaptation des ESAT aux contraintes et évolutions économiques qu’ils rencontrent, dans la suite d’un rapport établissant, en lien avec les partenaire du secteur, un diagnostic étayé de la situation.

Ainsi, profondément attaché au modèle original d’insertion sociale et professionnelle que sont les ESAT et désireux de les accompagner dans leurs démarches de modernisation et de développement, le Gouvernement met en place un plan d’adaptation et de développement des ESAT qui devra apporter des réponses aux grands défis auxquels le secteur est confronté et qu’il doit relever :

  • un contexte économique en pleine mutation qui affecte les supports économiques traditionnels des ESAT,
  • un corpus juridique en évolution avec la loi de 2005 et ses décrets d’application,
  • une rénovation institutionnelle avec la mise en place des agences régionales de santé ainsi qu’une évolution des publics accueillis, avec la montée en puissance des handicaps complexes, de problématiques sociales et du nombre de travailleurs vieillissants.

Cette réflexion est menée en étroit partenariat avec le secteur puisqu’elle associe des représentants les principaux acteurs du handicap et du travail protégé qui avaient participé aux travaux précédents (UNAPEI, APF, APAJH, FEGAPEI, FEHAP, GEPSo, et ANDICAT).

Dans le cadre de ce plan, quatre groupes de travail sont invités à proposer des solutions opérationnelles sur les thématiques suivantes :

  • accompagnement des travailleurs handicapés et adaptation des parcours de vie des usagers
  • formations et compétences des travailleurs handicapés en ESAT et des encadrants
  • comment développer une culture partagée entre ESAT et acheteurs publics et privés
  • préfiguration d’une plate-forme commune des moyens et compétences.

La question du détachement des travailleurs handicapés accueillis en ESAT sera traitée dans ce cadre d’ensemble. C’est à l’issue de ces travaux, en lien avec le secteur, que le Gouvernement pourra envisager une refonte réglementaire des dispositions régissant les établissements et services d’aide par le travail.

Lire la suite

Histoire du handicap: des Origines datant de l'Antiquité...

15 Janvier 2018 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Hebergements pour adultes EPHAD Maintien à domicile, #Handicap, #social

 

A cette époque, les personnes handicapées, et particulièrement les enfants, étaient totalement exclus de la société.
Considérés comme impurs ou victimes d'une malédiction divine, certains étaient tués dès la naissance, ou utilisés par des mendiants qui accentuaient le handicap pour mieux attirer la compassion.
Une catégorie de personne le plus souvent ignorées, ou suscitant la fascination d'autrui de part sa relation soi-disant privilégiée avec le divin.

Le handicap au Moyen-âge : des infirmes reconnus mais enfermés...

C'est au début du Moyen-âge que les « Hôtels-dieu » et autres hospices sont mis en place pour accueillir les infirmes, les pauvres et les miséreux de la société.
Le handicap et la situation de cette catégorie de la population suscite la peur, c'st pourquoi la société répond au besoin de s'occuper de la différence par l'enfermement.
En parallèle, la Cour des Miracles était le fief parisien des mendiants, infirmes et voleurs de multiples origines. Un lieu insalubre mais qui, à al nuit tombée, faisait disparaître par miracle les soucis de chacun
Louis XIV est un des pionniers de cette démarche en ordonnant la création l'Hôpital de la Salpêtrière pour le renfermement des mendiants, et de l'Institution des Invalides pour l'accueil des soldats invalides ou âgés.
A la mort de Louis XIV, ce système d'enfermement et d'exclusion des infirmes s'affaiblit au profit de la médecine et de nouveaux courants de pensées.

Les Temps Modernes : Un nouveau courant de pensées...

Le XVIIIème siècle, ou le siècle des Lumières, prône la raison, la science et le respect de l'humanité.
Plusieurs auteurs et personnalités de l'époque seront précurseurs de ces nouvelles idées sur le handicap. Parmi eux l'on peut citer :

- Diderot (1713-1784), un des plus grands philosophes de ce siècle qui publia des essais cherchant à démontrer l'égalité des esprits pourvu qu'on leur consacre suffisamment d'instruction et d'éducation
- L'Abbé de l'Epée (1712-1789), qui fonda une école pour les sourds-muets et inventa des signes méthodiques pour leur permettre de communiquer.
- Valentin Haüy (1745-1822), fonda de son côté l'institution des jeunes aveugles et inventa des caractères en relief pour leur ouvrir l'accès à al lecture.
- Philippe Pinel (1745-1826), inventa la psychiatrie et des traitements doux pour remédier aux violences dont les personnes déséquilibrées étaient victimes. sources Handicap.fr

Lire la suite

La mise à disposition d’un travailleur handicapé d’ESAT

14 Janvier 2018 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #insertion par l'économique, #Reconnaissance professionnelle, #social

La mise à disposition d’un travailleur handicapé d’ESAT

La mise à disposition en milieu ordinaire de travail a pour objectif de favoriser l’insertion sociale et professionnelle d’un travailleur handicapé d’ESAT. Cette mise à disposition peut intervenir auprès de toute entreprise mais aussi auprès des  collectivités, d’établissements publics, d’associations, de toute autre personne morale de droit public ou privé et de toute personne physique.

La mise à disposition n’est possible qu’avec l’accord préalable de l’usager. La mise à disposition nécessite alors la conclusion d’un contrat écrit  entre l’ESAT et la personne physique ou morale. Ce contrat mentionne notamment les rôles respectifs de l’ESAT et de l’entreprise d’accueil. La mise à disposition est d’une durée maximale de deux ans mais peut être prolongée par la CDAPH sur demande du directeur de l’ESAT accueillant l’usager. Pendant la mise à disposition, le travailleur handicapé reste juridiquement rattaché à l’établissement dont il reste l’usager. Il n’est pas soumis aux dispositions générales du droit du travail et continue de bénéficier des actions de soutien de l’ESAT.

L’entreprise d’accueil paie à l’ESAT le prix coutant de la mise à disposition à savoir la rémunération garantie et les autres charges générées par la mise à disposition.

Les obligations afférentes à la surveillance médicale du travailleur handicapé sont à la charge de la structure accueillant la mise à disposition.

L’entreprise utilisatrice est titulaire du pouvoir hiérarchique pendant les heures de mise à disposition du travailleur handicapé.

Lire la suite

INSERTION ET TRISOMIE 21.... Une belle histoire...

14 Janvier 2018 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Restauration, #Reconnaissance professionnelle, #Moniteurs d'ateliers

C’est une belle histoire que celle d'Yvan Nouchi, 20 ans. Atteint de trisomie 21, le jeune homme vient d’obtenir un CDI de serveur dans un restaurant, au Barp en Gironde. Une belle histoire qui prouve que la solidarité et la mobilisation permettent d'aller au delà des barrières du handicap.Reportage...

Lire la suite

Un film réalisé par des usagers d'ESAT Rennais primé

13 Janvier 2018 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Hebergements pour adultes EPHAD Maintien à domicile, #Handicap, #Hébergement Vie sociale

Pas de 2" un film réalisé à l'Esat les Ateliers de l'Espoir à Rennes, primé au festival Regards Croisés de Nimes..

Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite

Le travail exemplaire de l'ESAT à Sanary en espaces verts...

12 Janvier 2018 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Espaces Verts, #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle

Depuis près de 20 ans, la Ville fait appel à l’ESAT Anne- marie et
Jean Bidart (Établissement de Services et d’Aide par le Travail),
participant ainsi activement à l’emploi de 90 personnes reconnues
travailleurs handicapés. Il s’agit notamment de l’entretien des
espaces verts sur le territoire de la commune, ainsi que d’un
service portage de repas à domicile. Signalons que l’ESAT
Bidart fait partie de l’association « Présence » qui gère l’IME Les
Dauphins sur notre commune.

Au début du mois de juillet, les équipes d’entretien des espaces
verts ont ainsi reçu un prix spécial d’autant plus mérité qu’elles
contribuent largement à la qualité de notre espace public,
permettant notamment à Sanary d’être labellisée « 4 Fleurs » au
concours des Villes et Villages Fleuris de France. 3 équipes (soit 24 personnes environ) s’affairent pour que nos espaces verts soient
les plus beaux possibles.

sources You Tube diffusion

Lire la suite

La norme RABC en Blanchisserie: les actions préliminaires avant la mise en oeuvre de la démarche R.A.B.C

11 Janvier 2018 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Blanchisserie

Un certain nombre d’actions préliminaires doivent être réalisées avant la mise en oeuvre de la méthode RABC. Il s’agit de:
1) Engagement de la Direction Afin de suivre le fonctionnement du système RABC et de permettre son amélioration continue, la direction fixe des objectifs et réalise des réunions avec l’équipe RABC, à des fréquences définies (revue de direction). La direction doit pouvoir dégager les ressources nécessaires qui peuvent être des moyens humains, financiers et matériels; de la formation; la mise à disposition de toutes les ressources. 2) Constitution de l’équipe RABC La direction doit constituer une équipe RABC. Cette dernière doit être pluridisciplinaire tout en ayant les connaissances et l’expérience nécessaire à cette démarche. Les compétences internes à la Blanchisserie ou à l’établissement sont à privilégier, mais il est possible de faire appel à une expertise complémentaire extérieure si besoin.
3) Installations et environnement de travail La direction doit identifier, fournir et entretenir les installations nécessaires à l’obtention de la maîtrise de la biocontamination. 4) Détermination de l’utilisation finale prévue pour le textile: L’équipe RABC doit identifier et enregistrer l’utilisation finale prévue pour le textile en tenant compte des exigences du client. Celui-ci peut être interne ou externe à la structure dont fait partie la blanchisserie. 5) Préparation du diagramme des flux L’équipe RABC doit préparer le diagramme des flux (textiles, personnels, produits, eaux,…) de préférence à partir du plan de la blanchisserie. 6) Spécification du processus L’équipe RABC doit spécifier le processus en fonction du type d’article textile. Des spécifications différentes peuvent être nécessaires selon la nature de la salissure. 7) Sensibilisation à la formation La direction de l'établissement doit: • identifier les besoins en compétences pour le personnel réalisant des activités ayant un effet sur la biocontamination. • fournir les formations permettant de satisfaire ces besoins. • évaluer l’efficacité de la formation fournie. • s’assurer que tous les employés sont conscients de leur rôle et comment ils contribuent à la réalisation des objectifs microbiologiques. • tenir à jour des dossiers répertoriant la formation initiale, l'expérience la formation continue et les qualifications.Ces formations notamment pour les travailleurs handicapés privilégierons l'expérience sur le terrain et la démonstration pratique,à travers des supports imagés de synthèse.

par: Laurent WALBECK Ingénieur Qualité ,Auditeur AFNOR, visiteur expert H.A.S (Haute Autorité Santé) et Bertrand VERBANCK BTS/Maitrise Ingénierie Hôteliere E.T.S ,responsable Formations Travail Protégé au CAC -FORMATIONS contact@ores-formations.net

Lire la suite