Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS
Articles récents

Guide des formations 2018 - Travailleurs en situation de handicap

21 Octobre 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #CATALOGUE

Guide des formations 2018 - Travailleurs en situation de handicap

Lire la suite

Guide des formations 2018 - Personnels d'encadrement et services généraux

21 Octobre 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #CATALOGUE

Guide des formations 2018 - Personnels d'encadrement et services généraux

Lire la suite

EMPRO recrute Educateur Spécialisé (H/F)

20 Octobre 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #société

EMPRO recrute en CDD longue durée 1 éducateur spécialisé (H/F) pour l’encadrement de l’atelier Espaces verts. Expérience exigée, permis indispensable.

Dynamique, vous disposez de bonnes qualités relationnelles, des capacités d’adaptation et un sens de l’écoute et des responsabilités.

Vous avez de l’aisance à l’écrit et vous maîtrisez l’outil informatique.

Placé sous le responsabilité de la directrice adjointe, vous animez les ateliers espaces verts en lien avec les projets individuels des usagers et assurez la rédaction de vos projets. Vous travaillerez en équipe pluridisciplinaire.

Envoyer CV + LM à Mme MARQUISE à contact-empro@lrs93.fr

 

Lire la suite

Blanchisserie et Normes R.A.B.C en ESAT Un modèle d'intégration par l'économique

15 Octobre 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Blanchisserie, #Moniteurs d'ateliers

A l'occasion de l'inauguration de la nouvelle section de traitement du linge artisanal, les ouvriers handicapés de l'ESAT intègrent des locaux flambants neufs à la blanchisserie inter hospitalière d'Auxerre. Cette extension architecturale est signée par l'architecte Pierre Bouget. Un film réalisé Valérie Segond. Professionnalisme ,intégration des normes qualité R.A.B.C pour le linge à risques et équipe commune Ouvriers d'ESAT et personnel Hospitalier.L'ensemble des travailleurs handicapés et de l'équipe technique (Moniteurs d'ateliers àde cette Blanchisserie étant accompagnés par le CAC FORMATIONS depuis 2007, en formation continue RABC et Qualité. Un exemple d'intégration par l'économique à suivre...

posté par Carole DENIS (vu sur google vidéo que nous remercions)

Lire la suite

la retraite des travailleurs handicapés :mode d'emploi

15 Octobre 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #société, #social, #Hébergement Vie sociale, #Hebergements pour adultes EPHAD Maintien à domicile

 

Retraite anticipée des travailleurs handicapés ,Le point avec Yves LASSALE intervenant sur les formations Moniteurs d'Ateliers "et sur le module AE17 Adapter ses pratiques d'accompagnement au vieillissement".                                                   

Les assurés qui ont travaillé tout en étant atteints d’une incapacité permanente d’au moins 50 % peuvent bénéficier d’une retraite avant l’âge légal de départ à la retraite. Pour prétendre à ce droit, ils doivent justifier d’une durée d’assurance et de périodes cotisées variables selon leur âge à la date d’effet de leur pension et selon leur année naissance. La pension attribuée au titre de ce dispositif est versée à taux plein. Elle ouvre également droit à la liquidation sans abattement de la retraite complémentaire.

A SAVOIR:

Les conditions pour prétendre à la retraite anticipée des travailleurs handicapés ont été assouplies par les lois du 20 janvier 2014 et du 23 décembre 2016 citées en référence.

Quelles sont les conditions d’attribution de la retraite anticipée ?

Les travailleurs handicapés peuvent bénéficier d’une pension au taux plein de 50% avant l’âge légal de départ à la retraite à condition qu’ils :

  • justifient d’une durée d’assurance et de périodes cotisées variables selon leur âge à la date d’effet de leur pension. Depuis le 1er janvier 2009, ces durées augmentent également selon leur année de naissance (voir tableau ci-dessous).
  • Aient été atteints d’une incapacité permanente d’au moins 50% durant l’intégralité des durées d’assurance requises (durée d’assurance totale et durée d’assurance cotisée). Il n’est toutefois pas nécessaire que ce taux d’incapacité soit reconnu à la date de la demande ou à la date d’effet de la pension.

La loi n° 2014-40 du 20 janvier 2014 citée en référence a introduit deux mesures relatives à la retraite anticipée pour assurés handicapés :
http://handicap.gouv.fr/plugins/site/themes/mass_theme_handicap/v1/puce.gif l’abaissement de 80 à 50 % du taux d’incapacité permanente requis ;
http://handicap.gouv.fr/plugins/site/themes/mass_theme_handicap/v1/puce.gif la suppression du critère de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé. Ces mesures s’appliquent aux retraites anticipées prenant effet à compter du 1er janvier 2015. Leurs modalités de mise en œuvre sont exposées en détail dans la
circulaire Cnav n° 2015/58 du 23 novembre 2015

Les pièces permettant à l’assuré de justifier du taux d’incapacité permanente d’au moins 50 % mentionné ci-dessus sont celles dont la liste est donnée par l’arrêté du 24 juillet 2015 cité en référence. Il pourra s’agir, par exemple, de l’une ou l’autre des pièces suivantes (pour la liste complète, se reporter à l’arrêté précité) :
http://handicap.gouv.fr/plugins/site/themes/mass_theme_handicap/v1/puce.gif La carte d’invalidité définie à l’article L. 241-3 du code de l’action sociale et des familles ou la décision attribuant cette carte prise par la CDAPH (ou par l’une des commissions que la CDAPH a remplacées : CDES, Cotorep…) ou la nouvelle carte « mobilité inclusion » portant la mention « invalidité » qui, sous réserve des dispositions transitoires, se substitue à la carte d’invalidité depuis
le 1er janvier 2017
http://handicap.gouv.fr/plugins/site/themes/mass_theme_handicap/v1/puce.gif La décision de la Cotorep, la décision de la CDAPH ou des services et organismes débiteurs des prestations familiales attribuant l’allocation aux adultes handicapés (AAH),
http://handicap.gouv.fr/plugins/site/themes/mass_theme_handicap/v1/puce.gif La décision de la Cotorep classant le travailleur handicapé dans la catégorie C de l’article R. 323-32 du code du travail dans sa rédaction antérieure à l’ordonnance n° 2007-329 du 12 mars 2007,
http://handicap.gouv.fr/plugins/site/themes/mass_theme_handicap/v1/puce.gif La décision du directeur départemental du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle reconnaissant la lourdeur du handicap de l’assuré en application de l’article L. 323-8-2 dans sa rédaction antérieure à la loi n° 2005-102 du 11 février 2005,
http://handicap.gouv.fr/plugins/site/themes/mass_theme_handicap/v1/puce.gif La décision de la CPAM ou de la caisse de MSA accordant une pension d’invalidité définie au 2° et 3° de l’article L. 341-4 du code de la sécurité sociale.
Les décisions mentionnées ci-dessus (et dans l’arrêté du 24 juillet 2015 précité) ou celles des juridictions de première instance, d’appel ou de cassation sont acceptées si elles accordent à l’assuré les allocations ou les cartes susvisées ou si elles les lui refusent mais font état d’un taux d’incapacité permanente d’au moins 50 %.
Lorsque l’assuré ne dispose pas de la totalité des pièces justificatives nécessaires, il s’adresse au secrétariat de la CDAPH, qui, au vu des pièces disponibles de son dossier, lui fournit des duplicatas de décisions ou, le cas échéant, une attestation signée par le président de cet organisme précisant la ou les périodes durant lesquelles un taux d’incapacité permanente d’au mois 50 % lui a été attribué ou reconnu.

Si un assuré justifie des durées d’assurance requises pour bénéficier d’une retraite anticipée mais que, pour une partie de ces périodes, il ne peut pas attester de la reconnaissance administrative de l’incapacité requise, il pourra, s’il est atteint d’une incapacité permanente d’au moins 80 % au moment où il souhaite faire liquider sa retraite, obtenir, sur sa demande, l’examen de sa situation par une commission. Cette commission, placée auprès de la CNAV, sera saisie par la caisse ou le service chargé de la liquidation de sa pension de retraite. Sa situation sera examinée à partir d’un dossier à caractère médical transmis par l’assuré. Celui-ci devra permettre d’établir l’ampleur de l’incapacité, de la déficience ou du désavantage pour les périodes considérées. L’avis motivé de la commission sera notifié et s’imposera à l’organisme débiteur de la pension.
Cette nouvelle disposition a été instaurée par la loi du 23 décembre 2016, citée en référence. Le décret n° 2017-999 du 10 mai 2017 dont la date d’entrée en vigueur est fixée au 1er septembre 2017 précise les modalités d’application de cette mesure, et notamment le fonctionnement et la composition de cette commission.

Les attributions faites avant le 1er janvier 2016 de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé peuvent, sur demande de l’intéressé, donner lieu à une évaluation de son incapacité permanente par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Sont pris compte dans la durée d’assurance : tous les trimestres validés dans le régime général (et, le cas échéant, dans un ou plusieurs autres régimes obligatoires) au titre de périodes travaillées, de périodes reconnues équivalentes, de périodes assimilées (par exemple : arrêt maladie, congé de maternité, chômage indemnisé etc.) ou de droit à majoration de durée d’assurance (par exemple : majoration maximale de 8 trimestres par enfant).

 

Tableau récapitulatif (source : CNAVTS)

Année de naissance

Age de départ

Durée totale d’assurance

Durée d’assurance cotisée

A compter du 1er juillet 1951

De 60 ans à 60 ans et 3 mois

83 trimestres

63 trimestres

1952

59 ans

84 trimestres

64 trimestres

De 60 ans à 60 ans et 8 mois

84 trimestres

64 trimestres

1953

58 ans

95 trimestres

75 trimestres

59 ans

85 trimestres

65 trimestres

60 ans

85 trimestres

65 trimestres

De 61 ans à 61 ans et un mois

85 trimestres

65 trimestres

1954

57 ans

105 trimestres

85 trimestres

58 ans

95 trimestres

75 trimestres

59 ans

85 trimestres

65 trimestres

60 ans

85 trimestres

65 trimestres

De 61 ans à 61 ans et 6 mois

85 trimestres

65 trimestres

1955

56 ans

116 trimestres

96 trimestres

57 ans

106 trimestres

86 trimestres

58 ans

96 trimestres

76 trimestres

59 ans

86 trimestres

66 trimestres

60 ans

86 trimestres

66 trimestres

De 61 ans à 61 ans et 11mois

86 trimestres

66 trimestres

1956

55 ans

126 trimestres

106 trimestres

56 ans

116 trimestres

96 trimestres

57 ans

106 trimestres

86 trimestres

58 ans

96 trimestres

76 trimestres

59 ans

86 trimestres

66 trimestres

60 ans

86 trimestres

66 trimestres

De 61 ans à 61 ans et 11 mois

86 trimestres

66 trimestres

Quelles sont les formalités à accomplir ?

Le travailleur handicapé doit adresser sa demande de retraite anticipée auprès de la Caisse de retraite de son dernier régime d’affiliation (régime général, régime des salariés agricoles, ou régime des travailleurs non salariés des professions agricoles, régime des professions artisanales, industrielles et commerciales).

Le demandeur doit solliciter auprès de sa Caisse de retraite l’imprimé de « demande de situation vis-à-vis de la retraite avant 60 ans » ; ce document doit être rempli puis retourné à la Caisse qui pourra ainsi vérifier s’il remplit toutes les conditions pour bénéficier de ce droit (durée totale d’assurance et de durée d’assurance cotisée, justification de l’incapacité permanente, etc.).

Si l’assuré remplit les conditions exigées, sa caisse de retraite lui délivrera un justificatif de sa situation vis-à-vis de la retraite anticipée. Elle joindra à cet envoi l’imprimé de demande de retraite spécifique aux personnes handicapées et un calcul estimatif de la pension à laquelle il peut prétendre.

Demande de retraite complémentaire…


Les travailleurs handicapés qui obtiennent la liquidation de leur pension avant l’âge légal de départ à la retraite, dans le cadre du dispositif de la retraite anticipée, peuvent, dans un même temps, obtenir le versement de leur retraite complémentaire sans abattement (sauf, le cas échéant, sur la partie la plus élevée de la retraite complémentaire obtenue sur la Tranche C des salaires, soit entre 4 et 8 fois le plafond de la Sécurité sociale).

La date d’effet de la pension est choisie par l’assuré et fixée le premier jour d’un mois. Elle ne peut être antérieure :
http://handicap.gouv.fr/plugins/site/themes/mass_theme_handicap/v1/puce.gif à la date à laquelle les conditions d’ouverture du droit à retraite anticipée sont remplies,
http://handicap.gouv.fr/plugins/site/themes/mass_theme_handicap/v1/puce.gif au premier jour du mois qui suit le 55ème anniversaire de l’assuré.
Si l’assuré n’indique pas de date d’effet pour sa pension, celle-ci est fixée le premier jour du mois suivant la réception de la demande par la caisse chargée de la liquidation des droits à pension de vieillesse (article R. 351-37 du Code de la Sécurité sociale).

 

 

 

Les éventuelles ressources complémentaires

Si le total de la retraite de base et de la retraite complémentaire ainsi perçues avant 60 ans s’avère inférieur au montant de l’AAH à taux plein, l’Allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) doit en principe être demandée en priorité par rapport à l’AAH.

 

Yves LASSALE  intervenant CAC FORMATIONS

 

 

Lire la suite

Vivre au quotidien avec une maladie mentale....rencontres et expressions de vies.

11 Octobre 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Hebergements pour adultes EPHAD Maintien à domicile, #Handicap, #social

Vivre avec une maladie mentale est un combat de tous les jours contre soi-même. Olivier Delacroix part à la rencontre d'hommes et de femmes qui sont bipolaires, schizophrènes, victimes de Troubles Obsessionnels Compulsifs, ou même d’Alzheimer. Ils ont accepté de lui décrire leur monde intérieur. Mais chacun d'entre eux a réussi à garder le contrôle de sa vie et de son destin..

Lire la suite

Financer la formation des Travailleurs handicapés : mise en oeuvre du CPF

10 Octobre 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle, #Entretien des locaux, #Espaces Verts, #Logistique

Dès 16 ans, toute personne en emploi ou en recherche d’emploi, en situation de handicap ou non, bénéficie du compte personnel formation.

par exemple les CACES chariots élévateurs type 1,3,5 , mais également des titre de niveau 5  Agent de Restauration,Agent de Blanchisserie, Ouvrier en espaces verts, Agent de propreté,magasinier... formations dispensées le CAC FORMATIONS.

Pour le financement des heures de formation du CPF des travailleurs handicapés, l’établissement ou le service d’aide par le travail (Esat) verse à l’organisme collecteur paritaire agréé (Opca) dont il relève une contribution égale à 0,2 % d’une partie forfaitaire de la rémunération garantie versée aux travailleurs handicapés concernés dont le montant est défini par décret.
Art. L6323-36 du Code du travail

Le décret n° 2016-1899 du 27 décembre 2016 détermine les modalités de calcul de l’assiette forfaitaire de cette contribution.

Cette assiette est égale à la somme :

  1. d’une part, de la fraction de rémunération garantie versée par l’établissement ou le service d’aide par le travail au travailleurs handicapés et qui est financée par l’établissement ou le service d’aide par le travail ;
  2. et, d’autre part, de la moitié de l’aide au poste financée par l’Etat qui aide l’établissement ou le service d’aide par le travail à financer cette rémunération garantie. Art. D6323-29 du Code du travail nouveau

Afin de l’aider à financer la rémunération garantie, l’établissement ou le service d’aide par le travail reçoit, pour chaque personne handicapée qu’il accueille, une aide au poste financée par l’Etat. L’aide au poste varie dans des conditions fixées par voie réglementaire, en fonction de la part de rémunération financée par l’établissement ou le service d’aide par le travail et du caractère à temps plein ou à temps partiel de l’activité exercée par la personne handicapée.
Art. L243-4 du Code de l’action sociale et des familles

Pour les travailleurs handicapés admis dans un Esat qui exercent une activité à caractère professionnel à temps plein, le montant de la rémunération garantie est compris entre 55 % et 110 % du Smic.
Art. R243-5 du Code de l’action sociale et des familles

La rémunération garantie se compose :

  • d’une part financée par l’établissement ou le service d’aide par le travail, qui ne peut être inférieure à 5 % du salaire minimum de croissance,
  • et d’une aide au poste qui ne peut être supérieure à 50 % de ce même salaire.

Art. R243-6 du Code de l’action sociale et des familles

Pour rappel, l’article 43 de la loi du 8 août 2016, dite loi Travail, fixe les conditions d’alimentation, de financement et de mise en œuvre du CPF de ces travailleurs. La loi du 5 mars 2014 avait prévu que pour les travailleurs handicapés accueillis dans un établissement et service d’aide par le travail, un décret préciserait les conditions dans lesquelles le CPF ferait l’objet d’abondements en heures complémentaires (art. L6323-4 III du Code du travail dans sa rédaction issue de la loi du 5 mars 2014).

Ce texte n’a jamais été pris. La loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels pallie donc cette carence.
Art. L6323-33 et s. du Code du travail nouveaux

Décret n° 2016-1899 du 27 décembre 2016 relatif à la mise en œuvre du dispositif d’emploi accompagné et au financement du compte personnel de formation des travailleurs handicapés

Des listes de formations éligibles à l’abondement de l’Agefiph

« L’Agefiph intervient uniquement en complément du droit commun, insiste Anne Tourlière, sa directrice de l’offre de services. Le demandeur d’emploi doit donc d’abord solliciter Pôle emploi et/ou le conseil régional. Nous compléterons, si besoin, à la double condition que le projet est cohérent et ouvre de réelles perspectives d’emploi. » L’Agefiph ne finance d’ailleurs pas toutes les formations éligibles au CPF mais seulement celles correspondant comme par exemple les CACES , mais également des titre de niveau 5  Agent de Restauration,Agent de Blanchisserie, Ouvrier en espaces verts, Agent de propreté,magasinier...

www.cac-formations.net

Lire la suite

Augmentation de l'AAH

8 Octobre 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #société

C'était une promesse du candidat Macron. Et mercredi 20, le gouvenement a confirmé que l'AAH, l'Allocation adulte handicapé sera augmentée pour atteindre les 900 euros. Soit une hausse de 11% par rapport au montant actuel de 810,89 euros.

Bonne nouvelle pour les intéressés? Oui, sauf que… tous ceux qui espéraient être justement les "intéressés" ne le seront pas.

Petit rappel: pour toucher l'AAH, la personne concernée doit souffrir d'une incapacité au-moins égale à 50% et des ressources annuelles inférieures à 9.730,68 euros pour une personne seule sans enfant, ou 19.461,36 euros pour un couple sans enfant. Comme d'autres allocations ( par exemple le RSA) l'allocation est diminuée du montant des ressources que l'allocataire touche déjà.

Or, la réforme telle qu'elle est annoncée vise à terme (mais les contours restent flous) à aligner le mode de fixation du plafond de ressources sur celui du RSA. Or le plafond de revenus pour toucher l'AAH pour une personne en couple représente deux fois le plafond de base (19.461,36 euros représentant le double de 9.730,68 euros). Problème: le RSA dans un couple se déclenche à seulement 1,5 fois le plafond de base. Ce qui pourrait amener le plafond couple de l'AAH à passer à 16.200 euros (pour un AAH à 900 euros). Donc les allocataires toucheraient plus… mais seraient moins nombreux.

A noter également que, toujours dans sa logique de bonnes nouvelles aux gains "fractionnés", la hausse sera divisée en plusieurs temps. Une première revalorisation aura lieu en avril 2018, une deuxième le 1er novembre (l'AAH sera alors à 860 euros) avant de passer –enfin– à 900 euros en novembre…2019.

Un million de personnes bénéficient actuellement de l'Allocation adulte handicapé. 

Lire la suite

Moniteur d'Atelier en ESAT... un métier encore mal connu avec des besoins importants en formation continue

25 Septembre 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle, #société, #Vie Sociale

Présentation du métier

Le moniteur d'atelier est un travailleur social qui intervient essentiellement auprès d'adultes en difficultés d'insertion sociale ou professionnelle et d'adultes handicapés; le handicap pouvant être d'ordres intellectuel, psychique, sensoriel ou moteur.

Plus rarement, il intervient auprès d'adolescents confrontés à ces mêmes situations.

Le rôle du moniteur d'atelier est de favoriser, par l'adaptation des postes de travail aux capacités des individus, leur évolution vers une autonomie de plus en plus large. Le moniteur d'atelier participe à l'élaboration d'un projet personnel pour chaque personne suivie.

Ce professionnel, chargé de l'encadrement de personnes en situation de handicap ou d'inadaptation accueillies dans des structures de travail protégé :

  • Organise et gère une équipe de travailleurs pour la fabrication d'un produit ou la prestation d'un service,
  • Est responsable de l'accompagnement et du soutien des personnes, pour permettre le développement d'activités professionnelles et la sociabilisation.

En définitive, le moniteur d'atelier participe aux différentes étapes techniques de la production, de l'apprentissage, de l'occupation et de l'insertion. Ces situations professionnelles se recoupent avec celles des éducateurs techniques spécialisés.

" Professionnel du travail social, au sein d'une équipe pluri professionnelle et d'un réseau socio-économique, le moniteur d'atelier participe aux missions institutionnelles. Son expérience et sa formation lui permettent de mettre en œuvre des actions de proximité visant la promotion de la personne. Le plus souvent en situation de groupe, le Moniteur d'atelier utilise un support technique comme médiation dans un contexte de travail, productif ou créatif."

Compétences et aptitudes requises

Le moniteur d'atelier doit développer les aptitudes suivantes :

  • Travailler au sein d'équipes pluridisciplinaires
  • Déceler les potentialités des personnes
  • Mettre ses compétences techniques de base au service de l'évolution professionnelle des personnes
  • Créer des relations positives

Il déploie les compétences professionnelles suivantes :

  • Gérer son atelier
  • Analyser les postes de travail; au besoin les concevoir et les aménager en fonction des capacités de chaque travailleur
  • Aménager ou proposer des ajustements de l'environnement pour accroître l'autonomie dans le travail des personnes handicapées ou en difficultés sociales
  • Appliquer et faire appliquer les normes d'hygiène et de sécurité
  • Entrer en relation avec les personnes accompagnées dans le travail, quel que soit leur handicap
  • Proposer des tâches accessibles
  • Evaluer leurs aptitudes au travail
  • Proposer des tâches accessibles
  • Favoriser le maintien de leurs acquis et guider les personnes dans l'apprentissage de nouveaux savoir-faire

    Toutes nos formations continues pour les moniteurs d'ateliers ,personnels d'encadrements E.A ,E.I: consultez notre catalogue 2018: www.cac-formations.net

extraits de notre catalogue: www.cac-formations.net

Vous souhaitez recevoir notre catalogue 2018 papier par courrier: contactez nous  directement par courriel : administration@cac-formations .net,en n'oubliant pas d'indiquez votre adresse complète.

 

le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net
le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net
le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net
le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net
le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net
le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net
le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net
le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net
le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net
le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net
le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net
le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net
le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net
le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net
le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net

le catalogue des formations professionnelles des professionnels du travail protégé et adapté:www;cac-formations.net

Lire la suite

formations des Moniteurs d'ateliers : Le guide complet des formations 2018

25 Septembre 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle, #social

Depuis 25 ans le CAC -FORMATIONS réalise des formations continue à destination des Moniteurs d'ateliers,  personnels d'encadrements des ESAT,Entreprises Adaptées, Entreprises d'Insertions.

Face aux enjeux économiques, mais aussi aux besoins de prises en charges des nouvelles populations accueillies dans les établissements ,les besoins de formation continue sont essentiels,vous êtes à ce titre toujours plus nombreux à nous faire confiance!

Toutes nos formations sont animées par des professionnels de terrain confirmés,experts de leurs métiers en secteur protégé et adapté. 

Nos formations se déroulent en INTER sur nos salles de formations à Agen, Toulouse,La Grande Motte ,Paris ,toujours autour de modules courts ( 2 à 3 journées) mais aussi en INTRA (directement sur votre établissement) directement à partir de 4 personnes,avec un contenu et durée sur mesure ,en lien avec vos besoins et réalités de fonctionnement des établissements.

Demandez nous le catalogue complet des formations Personnels d'encadrements 2018 (envoi par  courrier) à notre adresse mail: administration@cac-formations .net

                              téléchargeable sur www.cac-formations.net

L'équipe pédagogique du CAC FORMATIONS-ORES

 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
 formations des Moniteurs d'ateliers  : Le guide complet des formations 2018
Lire la suite