Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS
Articles récents

Habilitations éléctriques en ateliers

28 Mai 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers

L'habilitation est, dans le domaine de l'électricité, la reconnaissance par un employeur de la capacité d'une personne à accomplir les tâches fixées en toute sécurité 1. Dans le cadre réglementaire et normatif français, cette habilitation est régie maintenant par la norme NF C18-510 Opérations sur les ouvrages et installations électriques et dans un environnement électrique - Prévention du risque électrique de janvier 2012. A ce titre dans de nombreux ateliers moniteurs d'ateliers et travailleurs en situation de handicap sont concernés par ces formations. Le CAC FORMATIONS a mis en place ,avec sont équipe de formateurs spécialisés un ensemble de formations certifiées par un organisme de formation extérieur (COFRAC et APAVE):  Nous  consulter sur www.cac-formations.net



Habilitation suivant NF C18-510/
Le titre d'habilitation délivré par l'employeur comporte une codification symbolique formée de lettres et de chiffres. Par cette habilitation, l'employeur autorise son salarié à agir dans le cadre de l'habilitation délivrée et après une formation adaptée.

La première lettre indique le domaine de tension :

B (basse et très basse tension),
H (haute tension).
Le deuxième caractère (chiffre ou lettre) indique la qualité de la personne p :

0 (tâches d'ordre non électrique),
1 (exécutant de tâches d'ordre électrique),
2 (chargé de travaux électriques),
R (chargé d'interventions générales),
C (chargé de consignation),
S (chargé d'interventions élémentaires),
E (chargé d'opérations spécifiques : manœuvre, essais, mesurage, vérification).
Le troisième caractère (une lettre) est optionnel et précise la nature des opérations pouvant être réalisées :

V (travail au voisinage, attention B0V n'existe plus),
N (nettoyage sous tension),
T (travail sous tension).
Exemple : B1V exécutant, habilité pour travaux au voisinage, en basse tension

Lire la suite

Publié depuis Overblog

28 Mai 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #H.AC.C.P Hygiène alimentaire, #Moniteurs d'ateliers

La formation HACCP à l'hygiène alimentaire:une formation obligatoire pour les établissements commerciaux aussi.
Diriger un établissement où l'on commercialise de la nourriture n'est pas qu'une question de management et d'investissement financier. Un tel établissement est soumis à des réglementations draconiennes qui doivent être apprises et doivent être absolument maitrisées. Pour ce faire, une seule formation permet d'être autorisé à ouvrir un tel commerce : la formation HACCP
 

Les conditions pour être habilité à commercialiser de la nourriture sur place ou à emporter.

L'hygiène alimentaire est omniprésente dans un restaurant, une sandwicherie ou dans un bar qui souhaiterait vendre un peu de nourriture. Les enjeux concernant ce domaine sont très importants et il est très délicat d'apprendre les bases en autodidacte. Si des formations initiales en lycée hôtelier ou dans les filières de l'apprentissage sont prévues, elles restent très théoriques et sont souvent anciennes dans les mémoires. Pour veiller à ce que l'hygiène alimentaire d'un établissement soit parfaitement intégrée dans son fonctionnement, la loi rend obligatoire d'assister à une formation en hygiène alimentaire. C'est une occasion unique de prendre d'emblée de bonnes habitudes et d'éviter les risques de contamination bactérienne par exemple. Il n'est pas possible pour un gérant de méconnaitre des règles de base qui pourraient, si elles ne sont pas respectées, mettre en danger la santé des clients ou de ses employés.

 

Se former aux thématiques de l'hygiène alimentaire

Les Directions Régionales de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de chaque région agréent des centres départementaux pour organiser cette formation théorique et pratique. Ainsi des professionnels de la formation expliquent-ils aux futurs gérants et personnels de restaurant ou de points de restauration rapide les bases essentielles de l'hygiène alimentaire.
Devenus méfiants vis à vis de ce qu'ils consomment et intéressés par l'origine des produits qui entrent dans les menus, les français ont un regard plus acéré que jamais sur ce qu'ils consomment. Chaine du froid, traçabilité de produits qui entrent dans l'établissement, réglementation en terme d'affichage, gestion des locaux, sont des bases à acquérir au plus tôt.
Outre ces aspects, la formation permet de discuter de situations concrètes et problématiques, qui lorsqu'elles surviennent, nécessitent de prendre les bonnes décisions rapidement. Panne de frigo. Stockage des aliments et des produits d'entretien des locaux sont autant de thèmes à traiter.

Cette formation bimensuelle départementale dure deux jours et demi soit environ 20 heures. Le centre de formation réalise en outre les démarches administratives nécessaires pour obtenir l'autorisation de commercialiser de l'alimentation sur place ou à emporter. Proximité, simplicité et professionnalisme, tels sont les mots d'ordre de cette formation HACCP.
 
En matière d'hygiène alimentaire, il n'y a pas de place pour l'approximation et l'improvisation. Seule une gestion rigoureuse, telle que celle apprise au cours de la formation HACCP, est nécessaire à la bonne tenue d'un établissement.

 

Hygiene alimentaire : 2 jours formation en Intra directement sur votre établissement Nos formateurs HACCP ,vous conseillant en outre sur le terrain,dans l'organisation pratique du travail en matière d'hygiène alimentaire ( Matériels/mocaux/organisation/méthodes,documents)
Lire la suite

Nouvelle formation obligatoire en Hygiène alimentaire HACCP en Restauration commerciale

27 Mai 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Restauration, #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle, #H.AC.C.P Hygiène alimentaire

Découvrez ce que va vous imposer la nouvelle réglementation sur l'hygiène alimentaire dans la restauration.commerciale mais également pour toutes les activités alimentaires de vente.Une formation de deux jours devient obligatoire pour l'hygiène alimentaire. Le CAC FORMATIONS et ORES Qualité et son équipe de formateurs spécialisés vous accompagnent directement sur votre établissement,pour réaliser cette formation Terrain...aliant formation et conseils pratiques . Contactez nous directement  sur notre courriel administration @cac-formations.net                                            Laurent DELMON,pour établir votre projet de formation personnalisé.

sources You Tube.

Lire la suite

Formation obligatoire en Hygiène alimentaire HACCP pour les établissements de Restauration commerciale aussi....

27 Mai 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Restauration, #Reconnaissance professionnelle, #Moniteurs d'ateliers, #H.AC.C.P Hygiène alimentaire

Formation hygiène alimentaire obligatoire également pour l'ensemble des établissements de restauration commerciale et commerces de bouche: Le point...

Le contenu de la formation hygiène alimentaire.

La formation hygiène alimentaire permet d’acquérir les capacités pour organiser une activité de restauration dans des conditions d’hygiène conformes à la règlementation française et européenne : hygiène des denrées alimentaires, traçabilité, bonnes pratiques et procédures fondées sur les normes HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point), réglementation, gestion des denrées d’origine animale, contrôles officiels, mise en oeuvre d’un plan de maîtrise sanitaire, et plus particulièrement :

  • Hygiène du personnel et manipulations
  • Températures de conservation, cuisson, refroidissement
  • Durée de vie des produits
  • Procédures de congélation et décongélation
  • Organisation, rangement, gestion des stocks
  • Etablissement d’un diagramme de fabrication HACCP
  • Identification des dangers
  • Points critiques et des mesures préventives
  • Actions correctives
  • Documentation (procédures, instructions de travail)
  • Vérifications (autocontrôles et enregistrements).
    Les organismes habilités à délivrer la formation hygiène alimentaire.

    La formation est assurée par des organismes déclarés et habilités auprès de la Direction Régionale de l’Alimentation, comme le CAC FORMATIONS ORES et son équipe de formateurs spécialisées  ,de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF, ou DRIAAF pour l’Ile-de-France).contacter:  le CAC FORMATIONS ORES

  •  

    www.cac-formations.net

     

 

Lire la suite

Travail protégé et commandes publiques: L'état et les collectivités ne jouent pas encore vraiment le jeu...

26 Mai 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle, #société, #Vie Sociale

UNE NÉCESSAIRE INTÉGRATION DANS LE TISSU ÉCONOMIQUE LOCAL ET UN RENFORCEMENT DE L'ACCÈS À LA COMMANDE PUBLIQUE...

L'intégration des ESAT dans le tissu économique est primordiale afin de leur assurer des débouchés et des opportunités de développement et d'accès à de nouveaux marchés.

L'intégration dans les réseaux économiques locaux dépend avant tout d'une démarche volontaire de la part des ESAT, qui va de la participation à des manifestations réunissant des partenaires potentiels à des actions de prospection de nouveaux clients. Selon l'enquête d'Opus 3, plus de la moitié des ESAT interrogés indiquaient n'être intégrés dans aucun réseau économique. Une part importante des partenariats économiques noués l'ont été sans démarche de prospection de la part des ESAT, mais grâce à des réseaux informels ou à une sollicitation directe.

 

Par ailleurs, l'accès des ESAT à la commande publique est encore trop peu développé. Ainsi, les ESAT et les EA déclarent à 70 % dépendre majoritairement de la commande privée contre 4 % de la commande publique. Les marchés publics auxquels ils accèdent sont majoritairement passés par des collectivités locales et se concentrent sur quelques secteurs d'activité, comme l'entretien des espaces verts (33 % des marchés) ou les activités d'hygiène et de propreté (10 % des marchés).

Cette situation tient notamment au fait que les ESAT sont parfois peu outillés pour répondre aux appels d'offres. De leur côté, les acheteurs publics pourraient faire un usage plus important de la possibilité offerte par l'article 15 du code des marchés publics qui stipule que « certains marchés ou certains lots d'un marché peuvent être réservés à des entreprises adaptées ou à des établissements et services d'aide par le travail ». Selon l'Union nationale des entreprises adaptées, en 2014, sur l'ensemble des marchés publics faisant l'objet d'une publicité obligatoire, seuls 703 marchés ont été réservés au titre de cet article. L'Observatoire économique de l'action publique (OAEP) a récemment publié un guide sur l'ouverture des marchés publics au handicap afin de favoriser le recours aux ESAT et aux EA dans les marchés publics. Ce document montre que le choix de recourir aux ESAT et EA relève souvent d'une démarche volontariste des acteurs publics, c'est-à-dire d'un engagement politique. Le guide recommande ainsi à ces derniers de consulter en amont de la définition d'une stratégie d'achat les annuaires et réseaux regroupant les établissements ainsi que de rencontrer les fournisseurs afin d'identifier les achats pour lesquels le secteur du travail protégé et adapté serait en capacité de répondre. Il convient également de s'assurer de l'accessibilité pour les acteurs de l'information sur ces marchés réservés.

Face à cette situation, il est essentiel  d'avoir recours aux ESAT, Entreprises Adaptées par les collectivités publiques pour leurs marchés publics et de d'identifier des pistes d'amélioration possibles...A suivre!

 

Murielle LACHOUX

Lire la suite

LES RELATIONS ENTRE LES ESAT ET LEUR ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUES en 2017

26 Mai 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Hébergement Vie sociale, #Hebergements pour adultes EPHAD Maintien à domicile, #Entreprise adaptée

LES RELATIONS ENTRE LES ESAT ET LEUR ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE SONT À CONSOLIDER...
 

Les liens entre les ESAT et le milieu économique sont importants à deux égards. D'une part, un lien étroit entre les établissements et les entreprises permet d'accroitre la mise en emploi des travailleurs issus d'ESAT, par la réalisation de stages ou de mises à disposition, et donc potentiellement l'embauche à terme en milieu ordinaire de travail. D'autre part, une bonne intégration des ESAT dans les tissus économiques, en particulier dans les réseaux locaux, est essentielle afin d'assurer de nouveaux débouchés pour les productions et de sécuriser l'activité professionnelle des travailleurs.

Or, ainsi que le remarquait le Comité interministériel du handicap dans ses conclusions , la diversité de l'offre d'activités, de métiers et de compétence proposée par les ESAT, « portée par des réseaux multiples, est méconnue des donneurs d'ordre, soulignant un manque de lisibilité du secteur ». Il existe en effet aux niveaux national et régional plusieurs réseaux disposant de bases de données informatisées répertoriant les structures de travail protégé ainsi que les activités de production proposées, mais qui ne sont ni complets, ni coordonnés.

Au niveau national, deux réseaux principaux ont été créés par des initiatives privées afin d'assurer la promotion du travail protégé et de favoriser les relations entre les acteurs économiques et les ESAT. Il s'agit d'abord du réseau GESAT, créé en 1982, qui dispose d'une base de données regroupant l'offre du secteur protégé sur le territoire français. Le GESAT permet ainsi la mise en relation, notamment à travers l'organisation d'événements (rencontres, forums, salons) et une plateforme collaborative sur son site internet. Il accompagne également la structuration de nouvelles filières métiers et aide au déploiement d'offres mutualisées d'ESAT et d'EA en réponse à des marchés importants. Son financement repose sur l'adhésion des ESAT et des entreprises pour avoir accès au réseau. Ce sont principalement les grandes entreprises qui adhèrent à ce réseau.

Le réseau HANDECO résulte également d'une initiative privée portée par la Fédération APAJH (Association pour personnes et jeunes handicapés), la FEGAPEI (Fédération nationale des associations gestionnaires au service des personnes handicapées et fragiles) et l'APF (Association des paralysés de France). Il constitue une plateforme nationale visant à renforcer les partenariats économiques entre ESAT, EA, entreprises et organismes afin notamment de développer le recours au travail protégé, de développer l'accès aux marchés publics et privés pour les ESAT et les EA, et de promouvoir le développement de passerelles entre le secteur protégé et le milieu ordinaire du travail.

Au niveau régional, il convient de signaler une initiative réussie initiée par l'association OPTICAT, réseau de travail protégé de l'Isère, initié en novembre 2009 et soutenu par l'AGEFIPH Rhône-Alpes : le dispositif REAGIRH. Ce dispositif vise à promouvoir l'offre du secteur protégé auprès des entreprises et des collectivités, à développer des offres de sous-traitance et de partenariat ainsi qu'à encourager l'embauche de travailleurs handicapés en milieu ordinaire de travail. Un portail web permet de recenser l'offre de travail de 180 établissements en Rhône-Alpes, 90 en Midi-Pyrénées et 39 en Champagne-Ardenne. Ce dispositif s'est montré efficace tant pour ce qui est des demandes de sous-traitance que des demandes d'embauche qu'il a suscitées. Il aurait permis d'augmenter de 20 % le nombre de projets de sous-traitance accordés aux ESAT. Devant le succès de cette initiative, le ministère a initié un plan d'action visant la généralisation de REAGIRH. Les régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Ile-de-France sont actuellement en phase de mise en oeuvre de ce réseau.

Ainsi, les acteurs de la mise en relation entre les ESAT et les entreprises du milieu ordinaire sont nombreux et peu coordonnés. Or, comme le constatait le Comité interministériel du handicap, « ce paysage diffus est peu compréhensible pour les acheteurs et le secteur qui souhaiteraient disposer d'un portail unique et complet ». Votre rapporteur spécial partage ce constat et soutient l'initiative lancée par le ministère du travail visant à créer une base de données unique, exhaustive et régulièrement mise à jour recensant les établissements du milieu protégé et adapté, afin de donner plus de lisibilité aux acteurs économiques quant à l'activité des ESAT et des EA. Selon les informations recueillies, le déploiement de cette base de données serait en cours, un prestataire ayant été sélectionné récemment afin de faire un étant des lieux de l'ensemble des annuaires existants et de proposer des scenarii d'évolution. Ce dernier devrait rendre ses conclusions début juin. Trois pistes sont envisagées : s'appuyer sur un réseau existant en le complétant et en le mettant à jour, fusionner les deux principaux réseaux actuels (GESAT et HANDECO), ou créer un réseau ad hoc,il y va de notre essentiel!

 

Pierre DEBRONDE Directeur d'ESAT

Lire la suite

Le CAC FORMATIONS après sa certification AFNOR ,référencé au DATADOCK

24 Mai 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle, #social, #société, #Vie Sociale

Septembre 2016, les 20 OPCA arrêtent 21 indicateurs communs correspondants aux 6 critères fixés par le décret « qualité » du 30 Juin 2015. Ils seront également les éléments de base de la DATA DOCK ( une base de données inter-OPCA et Opacif) qui a pour but de regrouper les preuves de l'application des 21 indicateurs qualité par les organismes de formation, et qui sera consultable par les financeurs qui pourront vérifier le respect du "décret qualité" 2017.Le CAC FORMATIONS,après évaluation est reconnu éligible  et référencé au DATADOCK ,après sa certification AFNOR Formation Professionnelle  validée en Avril 2017.

Lire la suite

Autisme et quotidien...

16 Mai 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Handicap, #Hebergements pour adultes EPHAD Maintien à domicile, #Hébergement Vie sociale, #Reconnaissance professionnelle, #social, #société

Helios, 8 ans, a une mémoire phénoménale : virtuose du piano, du dessin et des maths, il a besoin de se réfugier dans sa bulle dès qu'il ressent trop de pression. Avec son QI supérieur à 150, Gabriel, 11 ans, passionné de Rubiks cube et de fission nucléaire, a besoin de l'attention permanente de ses parents pour progresser. Valentin, 22 ans, violoniste surdoué, dessine des villes géantes avec une précision incroyable, mais il est incapable de faire son lit ou de se faire cuire un steack.
Nous les avons suivis pendant plusieurs mois. Leurs familles se battent au quotidien pour les aider à devenir plus autonomes et à mener une vie normale... reportage...

sources de diffusion You Tube

Lire la suite

Les difficultés rencontrées en matière d'insertion en milieu ordinaire de travail,pour les travailleurs d'ESAT

15 Mai 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #social, #société, #Vie Sociale, #Entreprise adaptée

 

De multiples facteurs peuvent expliquer l'échec de l'insertion en milieu ordinaire du travail en sortie d'ESAT. D'une part, les obstacles que rencontrent les personnes sortant d'ESAT à l'intégration en milieu ordinaire sont ceux que connaît toute personne handicapée cherchant une activité professionnelle, liés notamment aux réticences que peuvent avoir les employeurs à faire appel à des travailleurs handicapés. Ainsi, des facteurs comme l'importance du handicap, la fatigabilité, le faible niveau de formation ou l'âge jouent un rôle important. D'autre part, ces obstacles sont spécifiquement liés à la difficulté qu'il y a à assurer la transition entre milieu protégé et milieu ordinaire. L'absence de sécurisation du parcours professionnel à la fin de la période de trois ans, l'absence d'accompagnement et de suivi en entreprise du milieu ordinaire, le rythme de travail plus soutenu ou l'absence des temps de répits sont ici prépondérants.

Les dispositifs d'insertion sont peu utilisés du fait du risque auxquels ils exposent les personnes handicapées comme les entreprises. Du côté des travailleurs en ESAT qui sont concernés par une sortie, la signature d'un contrat de travail dans une entreprise ordinaire est souvent associée à une prise de risque pouvant être jugée trop importante par rapport à la sécurité que confère le milieu protégé. Du côté des employeurs potentiels, la crainte de ne pas être suffisamment appuyés lors de l'intégration d'un travailleur handicapé puis tout au long de l'exercice de son activité professionnelle les pousse à délaisser l'emploi direct au profit d'autres réponses. S'agissant de la mise à disposition en particulier, les employeurs évoquent souvent la complexité du dispositif et les difficultés posées par l'accueil d'une personne handicapée comme des freins au recours à ce dispositif. Ils préfèrent ainsi conclure des contrats de sous-traitance avec des ESAT, qui leur permettent de remplir leurs obligations légales et apparaissent moins contraignants.

Ainsi, de part et d'autre, c'est bien le manque d'accompagnement des personnes tout au long de leur vie professionnelle qui freine leur passage du milieu protégé au milieu ordinaire et qui est un obstacle à leur maintien dans l'emploi. Le problème principal des dispositifs d'aide précités est qu'ils ne prennent pas en compte les besoins d'accompagnement des personnes dans la durée et que les financements sont peu conséquents. Or l'intégration en milieu ordinaire marque une rupture pour les personnes handicapées, habituées à un cadre plus protecteur, et peut être difficilement vécue lorsque le personnel encadrant de l'entreprise concernée n'est pas sensibilisée à la thématique du travail handicapé et que l'accompagnement est insuffisant. Les difficultés sont parfois telles qu'elles aboutissent à une réintégration du travailleur en milieu institutionnel. Un accompagnement durable est donc souvent nécessaire pour garantir la réussite de l'intégration en milieu ordinaire.

Les personnes souffrant d'un handicap psychique ont plus de difficultés que les autres personnes handicapées à s'insérer dans l'emploi et à s'y maintenir. Pourtant, ainsi que le notait un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) sur la prise en charge du handicap psychique25(*), plusieurs éléments devraient jouer en faveur de l'employabilité de ces personnes : un niveau de formation qui semble plus élevé ; un progrès des traitements médicamenteux et des techniques de réhabilitation psychosociales permettant des périodes de stabilisation plus longues ; l'absence générale de déficit intellectuel et cognitif. Cependant, la variabilité des troubles et ses conséquences sur la vie sociale et professionnelle (plus grande fatigabilité, déficits d'attention, démotivation, manque de confiance en soi, dispersion mentale, etc.) peuvent poser problème dans l'entreprise, surtout si les modalités d'accompagnement par la hiérarchie et les collègues de travail n'ont pas été organisées.

Enfin,  certaines pratiques pouvant également expliquer le faible taux de sortie d'ESAT : afin de maintenir leur viabilité économique, certains établissements font le choix de garder les travailleurs les plus susceptibles de faire l'objet d'une intégration en milieu ordinaire ....

Carine PITTETOS psychologue du Travail

Lire la suite

Publié depuis Overblog

15 Mai 2017 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle, #société

 
Comment adapter le travail aux personnes atteintes de handicap ?

sources You tube

Lire la suite