Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

accompagnement professionnel

Pathologies mentales : quelle place au travail ?

5 Septembre 2019 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Accompagnement psychologique, #Moniteurs d'ateliers, #Handicap

Avec Claire Leroy-Hatala, sociologue (agence Entreprises et Handicap) et Manuèle Masset, chef du service d’aide par le travail hors les murs (Adapt Essonne).sources You Tube

Lire la suite

Handicap : ESAT de transition ou comment retrouver le chemin de l'emploi

30 Août 2019 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Accompagnement professionnel

Les ESAT (Établissement et Services d’Aide par le Travail) sont des établissements médico-sociaux qui ont pour objectif l’insertion sociale et professionnelle des adultes en situation de handicap. Tout va être mis en œuvre pour leur trouver un travail adapté à leurs compétences, à leur vitesse d’exécution des tâches, dans des structures adaptées et un encadrement au petit soin. Mais il existe aussi des ESAT dits transitionnels dont l’objectif est de les aider à sortir de ce monde du travail protégé pour le monde du travail ordinaire. Reportage : Séverine Breton, Thierry Bouilly et Pascal Nau. Intervenants : Alan Lefèvre, Jean-Charles Boué (Responsable d'exploitation Herboratum), Jérôme Hernani (PDG Herboratum), Sandrine Caris (Chef d'équipe Herboratum) et Danièle Natail (Directrice adjointe ESAT Le Pommeret).

sources You Tube

Lire la suite

Publié depuis Overblog

22 Août 2019 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Moniteurs d'ateliers

sources You Tube

Lire la suite

Gaillac. Travailleurs handicapés : un diplôme valorisant formation et savoir faire

20 Juillet 2019 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Reconnaissance professionnelle, #Moniteurs d'ateliers

 

 

 

C'était un moment très important pour eux. La récompense d'un gros travail de formation avec leur encadrement, et une reconnaissance de leur niveau de pratique. Tous sont des travailleurs en situation de handicap pour qui cette fin d'après-midi à l'ESAT de Boissel avait l'accent d'une fête. Gilles Toulze, Stéphane Collette, Patrick Paulhe, Jean-André Fonvieille ont obtenu leur Certificat de Qualification Professionnelle. Zouhir Benyeffou, Christophe Rousseau ont reçu leur Reconnaissance des Savoir-Faire Professionnel (RSFP) en «espaces verts», Rémi Bezin, Véronique Bezin-Hospitalié, et Céline Lazare en nettoyage des locaux. Trois ateliers avaient précédé ce temps fort. Le premier sur le dispositif européen «Zéro Barrière», qui valorise les compétences en situation de travail, le second sur les retours d'expérience de ceux qui l'ont testé sur le terrain, le troisième sur le projet européen global qui prend un contenu concret. Ces stages en entreprises leur ont permis de toucher du doigt le rythme et les exigences de productivité dans les exploitations viticoles, où ils étaient encadrés par des tuteurs.

«Ils se mettaient en surmotivation, avec beaucoup de pression» indique un formateur «mais ils ont rempli la mission que l'on attendait d'eux. Ce qui leur vaut un gain de confiance. Ils se rendent compte que le milieu protégé/adapté peut y arriver». Au concours de Carcassonne, certains travailleurs en situation de handicap ont taillé mieux et plus vite que d'autres venus du secteur non protégé. «Cela doit conduire les employeurs à gommer les clichés» estiment Raymond Papaïx, le directeur de l'ESAT et Anne Koenig, responsable du site de Boissel. Les représentants de l'AFPA et de la Direction du Travail, l'association des salariés agricoles représentée par Michel Marcoul, Inéopole et la MFR Bel Aspect, Pierre Hoerter (Soliver) et les élus, gaillacois (Christian Pero) et départemental (Evelyne Bretagne), ont félicité chaleureusement les nouveaux diplômés.

Lire la suite

formations CACES en ESAT

18 Juin 2019 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Logistique, #Certifications & VAE

Depuis décembre 1998, le code du travail (article R231-38) oblige les ESAT (Établissements et Services d'Aide par le Travail, anciennement CAT) ou entreprises adaptées à former leurs ouvriers et personnels à l'utilisation des engins de transport et de levage (transpalettes, chariots élévateurs, tracteurs...). Obligatoires dans le cadre d'une mise à disposition  ou d'un stage ou insertion en milieu ordinaire,le CACES est le diplôme de réference :   Bravo à cet effet aux usagers de l'ESAT Gustave EIFFEL à ANDRESY (78) et à leur formateur Monsieur ROUET du CAC -FORMATIONS,pour la réussite de leur CACES de catégorie 3 cette semaine encore .

Quelques précisions sur la formation CACES:

En complément de cette formation CACES, la réglementation impose que les conducteurs soient titulaires d'une autorisation de conduite délivrée par le chef d'établissement (Arrêté du 2 décembre 1998). Tous les personnels et travailleurs d'ESAT ou Entreprises adaptées, utilisant ce type de matériel doivent obligatoirement être titulaires de l'autorisation de conduite ou du CACES correspondant après avoir suivi une formation CACES spécifique à chaque catégorie d'engins. La désignation d'un référent titulaire du CACES pour l'usager à former est obligatoire. C'est ce référent qui va évaluer les prérequis et faire les tests de mise en situation. Après l'aptitude médicale délivrée par le médecin du travail et, en présence de son référent, le stagiaire suit une formation CACES adaptée si nécessaire. L'évaluation théorique pourra se faire, par exemple, simplement à l'oral. La formation pratique sera complétée d'instructions particulières liées à la situation de handicap, par le référent.À l'issue de la formation CACES, l'ESAT ou l'entreprise adaptée délivre à l'usager en situation de handicap, une autorisation de conduite précisant, si nécessaire, les restrictions d'utilisation.La progression de l'usager est évaluée dans le temps par l'ESAT ou l'entreprise adaptée, à l'aide d'une grille d'évaluation et de progression dédiée. La validation de la progression est faite par un recyclage CACES tous les 5 ans.

Toutes nos formations CACES sont réalisables et adaptables aux personnes en situation de handicap...Consultez nous pour établir un projet de formation à destination de vos usagers.Nos formations adaptées sont toutes animées par des professionnels de la formation et du travail protégé:        ( Educateurs techniques Spécialisés ou équivalent)  :

              Notre site:  www.cac-formations.net 

             Nous écrire: secretariat@cac-formations.net

sources You Tube

Lire la suite

Publié depuis Overblog

9 Juin 2019 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Accompagnement psychologique, #Accompagnement professionnel

sources la Vie

Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite

Le CPF pour les travailleurs handicapés....

8 Mai 2019 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Moniteurs d'ateliers

 

 

Illustration article

Lors de l'examen de l'article 1er, qui pose les fondements d'un nouveau compte comptabilisé en euro, les députés ont adopté, le 30 mai 2018, des amendements portés par des élus LR et UDI-Agir-Indépendant, ainsi que Nouvelle Gauche, pour majorer financièrement le CPF (Compte personnel de formation entré en vigueur en 2015, article en lien ci-dessous) pour les travailleurs en situation de handicap. Le montant de cette majoration sera défini par décret. La rapporteure sur ce volet, Catherine Fabre (LREM), et la ministre Muriel Pénicaud ont donné un avis défavorable, arguant qu'une concertation est en cours sur le sujet.

Une « avancée » selon une asso

De son côté, la Fnath (accidentés de la vie) salue une « avancée ». Face au taux de chômage très élevé des personnes handicapées et de leurs difficultés d'accès à la formation professionnelle, elle avait en effet proposé que le compte personnel de formation puisse être majoré pour ce public. L'association espère que l'examen du texte « permettra d'apporter d'autres améliorations pour renforcer véritablement l'accès à l'emploi ou une formation ainsi que le maintien en emploi des travailleurs handicapés ». Elle réclame, notamment, la garantie de l'accessibilité de l'application qui sera mise en place pour informer les travailleurs handicapés sur les offres de formation, ainsi que des compétences élargies de France compétences pour renforcer l'accès à la formation des travailleurs handicapés et une gouvernance élargie aux associations de personnes handicapées. Dans le cadre de cette loi, elle milite par ailleurs pour la suppression, ou en tous les cas un strict encadrement, de la clause qui prévoit de revoir tous les 5 ans le taux d'obligation d'emploi des travailleurs handicapés.

Discussions âpres

L'article 1er, dont l'examen s'est achevé dans la nuit de mardi à mercredi, a concentré à lui seul le dépôt de 201 amendements sur les quelque 1 200 à examiner. Sa philosophie même est critiquée à gauche, le communiste Pierre Dharréville estimant notamment qu'il rend « la mobilisation des droits plus difficile en les réduisant à leur aspect monétaire ». Des amendement LFI et Nouvelle Gauche, ainsi que LR, ont cherché en vain à supprimer cette monétisation. Dans la suite des discussions, un amendement LREM a été adopté afin d'acter explicitement l'autonomie du demandeur d'emploi de mobiliser son CPF sans préjudice de son inscription à Pôle emploi. Pour « valoriser la place de la négociation collective », un amendement de la rapporteure a aussi prévu qu'un accord collectif puisse « définir un cadre, des objectifs et des critères collectifs d'abondement par l'employeur » du CPF des salariés. L'amendement doit permettre des « modalités plus favorables » d'abondement selon son exposé des motifs, mais certains élus d'opposition ont craint qu'il n'aboutisse, en dérogeant à la loi, à un cadre moins favorable.

D'autres mesures…

Via des amendements de divers bords (LREM, LR, UAI et Nouvelle Gauche), les députés ont également prévu de rendre éligible le passage du permis poids lourds au titre du CPF, en plus de l'épreuve théorique du code de la route et du permis voiture. À l'initiative d'élus LR, les députés ont aussi prévu que le site dématérialisé sur le CPF affiche tous les types d'abondement dont une personne peut bénéficier, et pas seulement les droits inscrits sur son CPF. Le gouvernement a aussi fait préciser que les bénéficiaires des nouvelles actions de préparation à l'apprentissage, accessibles en amont d'un contrat d'apprenti, seront affiliés à un régime de sécurité sociale et pourront bénéficier d'une rémunération.

sources © Olivier Le Moal/Fotolia

Lire la suite

ESAT? A Mézin village, le handicap est une force économique... Un modéle d'inclusion unique..

29 Avril 2019 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Moniteurs d'ateliers, #insertion par l'économique

Une belle aventure qui dure depuis 25ans... mais également une force économique, où le travail protégé est le premier employeur du canton... Reportage...

Lire la suite
<< < 10 11 12 13 14 > >>