Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

handicap

Transformation des ESAT : du nouveau à l'horizon

14 Septembre 2021 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Accompagnement psychologique, #Hebergements pour adultes EPHAD Maintien à domicile, #Handicap, #Reconnaissance professionnelle, #insertion par l'économique, #social

Après à la concertation lancée début 2021 par Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargée des Personnes Handicapées, le Gouvernement a présenté officiellement son plan de transformation des ESAT.

31 mesures et 17 engagements : Tel est l’aboutissement de la grande concertation sur l’évolution des ESAT – établissements et services d’aide par le travail – lancée début 2021 par Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargée des Personnes Handicapées. Concertation à laquelle ont pris part de nombreux acteurs, professionnels du secteur et personnes en situation de handicap, en s’impliquant activement dans 5 groupes de travail thématiques dédiés à la conception d’une feuille de route pour la transformation des ESAT.

Un programme ...

Sophie Cluzel a présenté aux contributeurs les résultats des arbitrages interministériels sur les propositions issues de leur concertation. Un bilan, qui, selon le Gouvernement, a conduit le secteur professionnel comme les personnes en ESAT à exprimer unanimement leur satisfaction tout en saluant « la méthode de co-construction qui a été privilégiée et l’esprit de confiance qui a animé la démarche ».

On y a dévoille un plan global qui définira les orientations pour les années à venir sur le thème de la transformation des ESAT. À travers celui-ci, le Gouvernement a réaffirmé son soutien au modèle des 1 500 ESAT, structures médico-sociales au sein desquelles évoluent près de 120 000 personnes en situation de handicap, et dont le rôle est reconnu, d’autant plus à la sortie de la crise sanitaire, économique et sociale.

Les mesures repères qui ont été annoncées :
Une Garantie des droits des personnes handicapées en ESAT 

Le statut spécifique de la personne est conservé : l’ESAT n’est pas une entreprise ordinaire, la personne n’a pas un statut de salarié ; pour autant, la personne est reconnue comme sujet de droits, qui produit une valeur ajoutée par son travail en ESAT et des droits nouveaux qui se rapprochent de ceux des salariés sont octroyés, tels que les droits aux congés exceptionnels ou l’accès à la formation professionnelle.

Les ESAT sont également incités à proposer une complémentaire santé.

Un renforcement de l’accompagnement et de la fluidification des parcours professionnels
  • Les parcours professionnels des personnes sont dynamisés et sécurisés : l’orientation en ESAT devient « parcours renforcé en emploi ». Celui-ci permet à la personne d’évoluer librement en ESAT, en EA et en entreprise ordinaire « classique ».
  • Les trajectoires sont sécurisées avec l’instauration d’un droit aux allers-retours, sans nouvelle décision administrative de la MDPH. Cela signifie que la personne pourra faire des insertions en milieu ordinaire en ayant l’assurance, en cas de rupture durant la période d’orientation en ESAT, de pouvoir retrouver sa place en établissement.

La personne pourra par ailleurs intégrer progressivement le milieu ordinaire, avec une possibilité de cumuler une activité professionnelle à temps partiel en ESAT et un contrat de travail à temps partiel auprès d’un employeur ordinaire.

 et côté Gestion des établissements?
  • Pour garantir cette fluidité de parcours, le cadre de gestion des établissements est assoupli : l’aide au poste versée par l’ASP aux établissements est désormais calculée sur une base annualisée.
  • 15 millions d’euros sont mobilisés au titre du plan France Relance pour permettre aux établissements de moderniser leur équipement qui peut avoir un taux de vétusté important, mais aussi de recourir à des expertises conseil pour se positionner sur de nouvelles activités. C’est une condition nécessaire pour la formation professionnelle des personnes en situation de handicap, mais aussi pour donner de meilleures conditions de travail aux professionnels et aux moniteurs en particulier.

« Nous devons garantir à chaque personne en situation de handicap la possibilité d’engager un parcours professionnel, qu’il soit en ESAT, en entreprise adaptée (EA) ou en milieu ordinaire, a résumé Sophie Cluzel. Nous portons désormais une responsabilité collective avec le secteur : celle de faire aboutir sur le terrain nos engagements communs partagés, afin que les établissements se les approprient et les mettent en œuvre au bénéfice des personnes ».

Les délais?  Ces mesures seront mise en place  dès le 1er janvier 2022 .Vous souhaitez en savoir plus?

 les liens gouvernementaux : https://handicap.gouv.fr/presse-actualites/nos-publications/communiques-de-presse/article/lancement-d-une-concertation-avec-les-parties-prenantes-du-secteur-des

Lire la suite

des torubles du spectre de l'autisme mais encore? repères...

16 Mai 2021 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement psychologique, #Handicap

TROUBLES DU SPECTRE DE L'AUTISME : LES ESPOIRS DE LA RECHERCHE Une mini-série conçue par la Fondation FondaMental à l'occasion de la journée mondiale de l'autisme. Le Dr Isabelle Scheid (Hôpitaux universitaires Henri Mondor, APHP) explique les enjeux du repérage et de la prise en charge des TSA chez les adultes.

sources You tube

Lire la suite

Témoignage d'une femme Asperger

14 Mai 2021 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement psychologique, #Handicap

Le témoignage d'une femme qui a été détectée Asperger tardivement. Son parcours, les angoisses, les doutes, les difficultés qu'elle a rencontrés avant que le diagnostic ne soit posé. Et puis ce qu'est la vie au quotidien avec un enfant autiste, les problèmes que cela pose à la famille et aussi, le bonheur qu'il apporte à ses parents et frères et soeurs.

sources You tube

Lire la suite

Publié depuis Overblog

24 Mars 2021 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Handicap, #Moniteurs d'ateliers

Lire la suite

Le Handicap invisible? et si on en parlait...

28 Novembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Handicap, #Moniteurs d'ateliers

1 Qu'est-ce qu'un handicap invisible ?

Le handicap invisible est un handicap non détectable, qui ne peut pas être remarqué si la personne concernée n'en parle pas. Le trouble dont elle souffre impacte pourtant sa qualité de vie. 

Le handicap invisible est un concept complexe et s’applique dans bien des situations de handicap (sensoriel, psychique, cognitif). Ce terme se médiatise, dans tous les contextes, en guise d’excuse de ne pas voir, de ne pas comprendre. Les troubles concernés sont très divers : ils ne sont pas comparables entre eux et ce terme s'applique donc à des réalités très diverses. On ne peut donc pas parler du handicap invisible mais bien des handicaps invisibles. On estime que malgré les idées reçues, seulement 2% des personnes en situation de handicap sont en fauteuil roulant et 80 % des handicaps déclarés sont invisibles

Le handicap invisible peut par exemple être une déficience visuelle ou auditive, un trouble mental comme la schizophrénie ou la bipolarité, une dyslexie ou dyspraxie, une maladie chronique... Les troubles concernés sont extrêmement divers. La situation de handicap peut-être récente ou parfois passagère. La compensation du déficit est alors plus souvent incomplète du fait de la brièveté du temps d’apprentissage accordé. Dans le cas des personnes âgées, le handicap est souvent mal compensé.

La personne souffrant d’un handicap invisible a souvent des difficultés à se faire reconnaître par les autres comme handicapée. Les situations de handicap sont mal identifiées par son entourage qui ne comprend pas les difficultés qu’il peut rencontrer sur des tâches simples.

Pour l’entourage, il est plus facile d’admettre les déficits comme étant des traits de caractère ou des défauts : l’impulsivité, la paresse, la nonchalance, la colère.

 

En bref : comprendre les handicaps invisibles

80 % des personnes en situation de handicap souffrent d’un handicap invisible, c’est-à-dire qui n’est pas détectable directement. Ce terme regroupe des handicaps très divers :

- Sensoriels

- Cognitifs

- Psychologiques

- Maladies chroniques

- Etc.

La personne souffrant de handicap invisible n’est pas perçue comme souffrant d’une déficience par son entourage, ce qui peut l’isoler au quotidien et provoquer chez elle une souffrance psychologique.

Engager le dialogue pour parler de la souffrance qu’elle ressent au quotidien peut l’aider à se sentir comprise et à entamer les bonnes démarches pour l’aider.

 

Bernard DUMONT formateur

 
 
 
 

 

 
Lire la suite
Lire la suite

Atteint d'une maladie psychique, Jérôme est devenu comédien

25 Novembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Handicap, #Moniteurs d'ateliers, #Accompagnement psychologique

On est dans la catégorie dont personne ne veut entendre." Jérôme est atteint d’une maladie psychique. Comédien, il fait partie d’une troupe composée exclusivement de personnes en situation de handicap mental ou psychique.

Lire la suite

Maladies Psychiques - Se former au Numérique

24 Novembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Accompagnement professionnel, #Handicap

Atypick est une association que nous soutenons dans le cadre de notre programme Maladies Psychiques. Elle permet aux personnes souffrant de handicap psychique d’acquérir de nouvelles compétences en participant à des ateliers de formation au numérique.

Lire la suite
Lire la suite

Publié depuis Overblog

27 Septembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Moniteurs d'ateliers, #Handicap

 
 

On peut retenir que les personnes atteintes de difficultés 

Beaucoup de questions toujours autour du handicap psychique et de sa prise en charge au quotidien...

Le handicap psychique peut intervenir à tous les âges de la vie et atteindre les personnes sans distinction. 2,8 millions de français présentent un handicap psychique, soit 4,9 % de la population . Lorsque ces troubles deviennent maladifs, ils sont un véritable handicap au quotidien. 

 Le handicap psychique est la reconnaissance d’une limitation de la participation d’une personne à la vie sociale du fait de troubles psychiques gravent qui perdurent et entraînent une gêne dans le quotidien. Les troubles psychiques sont des perturbations de la santé mentale. Ils sont la conséquence de diverses maladies mentales (affection qui perturbe le comportement de la personne) :

  • les troubles graves de la personnalité (personnalité borderline, par exemple)
  • certains troubles névrotiques graves comme les TOC (troubles obsessionnels compulsifs);
  • les Troubles du Spectre Autistique (TSA) ou troubles du développement (TDE);
  • les psychoses : altération de la perception du rapport à la réalité. Exemple : schizophrénie;
  • les troubles de l’humeur : maladies de l’affect. Exemple : dépression ou troubles bipolaires;

Le handicap psychique se distingue par un déficit relationnel, des difficultés de concentration, une grande variabilité dans la possibilité d’utilisation des capacités alors que la personne garde des facultés intellectuelles normales..

Le handicap psychique

Origine : il est d'origine biologique, psychologique, sociale ou parfois pathologique comme les traumatismes crâniens, les pathologies vasculaires cérébrales et les maladies neurodégénératives. Il apparaît à l'adolescence ou à l'âge adulte.

Caractéristiques : il se manifeste par une altération de la pensée, de l'humeur et du comportement et il est généré par des troubles psychiques. Les capacités intellectuelles peuvent rester vives.

Manifestations : impact sur l’identité personnelle : dévalorisation de soi ou surestimation, sensibilité aux imprévus, aux changements. Capacités cognitives : difficultés de mémorisation, de repères spatiaux, capacités intellectuelles conservées mais difficulté dans leur mise en œuvre, lenteur de compréhension. Habilités sociales : difficulté de distance avec autrui, soit trop proche, soit dans l’évitement. Habilités professionnelles : lenteur, difficultés de prise de décisions. C'est un handicap dont les manifestations sont variables et qui crée constamment une incertitude qui demande des ajustements incessants.

Traitement : les soins médicaux sont souvent nécessaires et importants

 

Comment aider

La souffrance psychique est souvent insupportable. S’il est difficile d’aider une personne en crise, certaines attitudes préventives contribuent à la détendre :

  • Restez à l'écoute.
  • Ne soyez jamais agressif, ni impatient.
  • Laissez la personne s’exprimer jusqu’au bout.
  • Évitez de poser plusieurs fois la même question.
  • Restez calme.
  • Laissez toujours à la personne la possibilité de partir.
  • N’employez pas de termes indignes et irrespectueux.
  • Plus simplement, il suffit d’être humain, compréhensif et généreux...

        Pierre Lainé intervenant CAC FORMATIONS formations moniteurs d'ateliers

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>