Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

insertion par l'economique

Transformation des ESAT : du nouveau à l'horizon

14 Septembre 2021 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Accompagnement psychologique, #Hebergements pour adultes EPHAD Maintien à domicile, #Handicap, #Reconnaissance professionnelle, #insertion par l'économique, #social

Après à la concertation lancée début 2021 par Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargée des Personnes Handicapées, le Gouvernement a présenté officiellement son plan de transformation des ESAT.

31 mesures et 17 engagements : Tel est l’aboutissement de la grande concertation sur l’évolution des ESAT – établissements et services d’aide par le travail – lancée début 2021 par Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargée des Personnes Handicapées. Concertation à laquelle ont pris part de nombreux acteurs, professionnels du secteur et personnes en situation de handicap, en s’impliquant activement dans 5 groupes de travail thématiques dédiés à la conception d’une feuille de route pour la transformation des ESAT.

Un programme ...

Sophie Cluzel a présenté aux contributeurs les résultats des arbitrages interministériels sur les propositions issues de leur concertation. Un bilan, qui, selon le Gouvernement, a conduit le secteur professionnel comme les personnes en ESAT à exprimer unanimement leur satisfaction tout en saluant « la méthode de co-construction qui a été privilégiée et l’esprit de confiance qui a animé la démarche ».

On y a dévoille un plan global qui définira les orientations pour les années à venir sur le thème de la transformation des ESAT. À travers celui-ci, le Gouvernement a réaffirmé son soutien au modèle des 1 500 ESAT, structures médico-sociales au sein desquelles évoluent près de 120 000 personnes en situation de handicap, et dont le rôle est reconnu, d’autant plus à la sortie de la crise sanitaire, économique et sociale.

Les mesures repères qui ont été annoncées :
Une Garantie des droits des personnes handicapées en ESAT 

Le statut spécifique de la personne est conservé : l’ESAT n’est pas une entreprise ordinaire, la personne n’a pas un statut de salarié ; pour autant, la personne est reconnue comme sujet de droits, qui produit une valeur ajoutée par son travail en ESAT et des droits nouveaux qui se rapprochent de ceux des salariés sont octroyés, tels que les droits aux congés exceptionnels ou l’accès à la formation professionnelle.

Les ESAT sont également incités à proposer une complémentaire santé.

Un renforcement de l’accompagnement et de la fluidification des parcours professionnels
  • Les parcours professionnels des personnes sont dynamisés et sécurisés : l’orientation en ESAT devient « parcours renforcé en emploi ». Celui-ci permet à la personne d’évoluer librement en ESAT, en EA et en entreprise ordinaire « classique ».
  • Les trajectoires sont sécurisées avec l’instauration d’un droit aux allers-retours, sans nouvelle décision administrative de la MDPH. Cela signifie que la personne pourra faire des insertions en milieu ordinaire en ayant l’assurance, en cas de rupture durant la période d’orientation en ESAT, de pouvoir retrouver sa place en établissement.

La personne pourra par ailleurs intégrer progressivement le milieu ordinaire, avec une possibilité de cumuler une activité professionnelle à temps partiel en ESAT et un contrat de travail à temps partiel auprès d’un employeur ordinaire.

 et côté Gestion des établissements?
  • Pour garantir cette fluidité de parcours, le cadre de gestion des établissements est assoupli : l’aide au poste versée par l’ASP aux établissements est désormais calculée sur une base annualisée.
  • 15 millions d’euros sont mobilisés au titre du plan France Relance pour permettre aux établissements de moderniser leur équipement qui peut avoir un taux de vétusté important, mais aussi de recourir à des expertises conseil pour se positionner sur de nouvelles activités. C’est une condition nécessaire pour la formation professionnelle des personnes en situation de handicap, mais aussi pour donner de meilleures conditions de travail aux professionnels et aux moniteurs en particulier.

« Nous devons garantir à chaque personne en situation de handicap la possibilité d’engager un parcours professionnel, qu’il soit en ESAT, en entreprise adaptée (EA) ou en milieu ordinaire, a résumé Sophie Cluzel. Nous portons désormais une responsabilité collective avec le secteur : celle de faire aboutir sur le terrain nos engagements communs partagés, afin que les établissements se les approprient et les mettent en œuvre au bénéfice des personnes ».

Les délais?  Ces mesures seront mise en place  dès le 1er janvier 2022 .Vous souhaitez en savoir plus?

 les liens gouvernementaux : https://handicap.gouv.fr/presse-actualites/nos-publications/communiques-de-presse/article/lancement-d-une-concertation-avec-les-parties-prenantes-du-secteur-des

Lire la suite

Saint-James : La Poste Relais au sein d'un établissement de travail protégé

15 Mai 2021 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Moniteurs d'ateliers, #insertion par l'économique, #Vie Sociale

 

 

Depuis avril 2021, un point de services La Poste Relais a ouvert ses portes au sein d'un établissement de travail protégé (ETP) à Saint-James, dans la Manche. Cette implantation soutient l’activité du cœur de ville et permet aux habitants d’accéder aux services postaux sur une amplitude horaire élargie.

Depuis avril 2021, un point de services La Poste Relais a ouvert ses portes au sein d'un établissement de travail protégé (ETP) à Saint-James, dans la Manche.

Mardi 6 avril 2021, un point de services La Poste Relais a ouvert ses portes dans les locaux du magasin Gourmets Bio Solidaires de Saint-James, dans le Sud-Manche. "Ce choix doit beaucoup à l’implication de la commune", relate Sylvie Blocklet, directrice de l’établissement de travail protégé (ETP), propriétaire des lieux. Lors de réflexions engagées avec le Réseau La Poste de Basse-Normandie, David Juquin, le maire, a suggéré cette implantation pour soutenir l’activité commerciale de sa commune.

"Plusieurs facteurs ont motivé notre décision d’accueillir un point poste, poursuit la directrice. La localisation du magasin en centre-ville est une vitrine pour notre établissement. Il permet de donner de la visibilité à notre action. Cela contribue à l’insertion de nos travailleurs dans la société et au changement de regard sur le handicap. De plus, le maintien de la présence postale était important pour nous". 

Une adaptation de la présence postale

Le magasin Gourmets bio existe depuis bientôt 10 ans. Désormais, en plus de l’achat de fruits et légumes biologiques issus de cultures maraîchères produites par l’ETP, les clients peuvent réaliser des opérations postales courantes (retrait d’objets en instances, affranchissement, expédition et dépôt de colis, versement et retrait d’espèces). "Cette ouverture créée une nouvelle émulation, se réjouit Sylvie Blocklet. Les travailleurs sont impatients de découvrir cette nouvelle activité". Les employés en situation de handicap, qui officient dans le magasin, sont encadrés par des moniteurs. Ces derniers ont été formés et assureront la professionnalisation des équipes au fil de l’eau.

Cette ouverture créée une nouvelle émulation. Cette implantation va nous apporter de nouveaux clients et aider à augmenter la fréquentation.

La promesse d’une dynamique nouvelle

Depuis avril 2021, un point de services La Poste Relais a ouvert ses portes au sein d'un établissement de travail protégé (ETP) à Saint-James, dans la Manche.

Ce nouveau point de services La Poste Relais est une offre de proximité originale pour les habitants de Saint-James avec, de surcroît, une ouverture du mardi au samedi et une amplitude horaire élargie. Pour le magasin et sa directrice, l’activité postale est la promesse d’une dynamique nouvelle : "Cette implantation va nous apporter de nouveaux clients et aider à augmenter la fréquentation. Aujourd’hui, nous accueillons en moyenne 30 clients par jour. Nous espérons en recevoir de 40 à 50 à moyen-terme". 

Après Bapeaume-lès-Rouen, quartier de la commune de Canteleu en Seine-Maritime, ce format de relais commerçant dans un établissement de l’économie sociale et solidaire (ESS) est le 2ème à ouvrir en Normandie.

sources:Média La POSTE

Lire la suite
Lire la suite

La qualité de vie au travail? réflexions d'usagers

22 Mars 2021 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Moniteurs d'ateliers, #insertion par l'économique, #Entreprise adaptée, #Accompagnement psychologique

sources You tube

Nos formations Qualité au travail  sur www.cac-formations.fr

Nos formations Qualité au travail sur www.cac-formations.fr

Lire la suite

Accompagnement du handicap psychique et mental en ville

29 Septembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement psychologique, #Moniteurs d'ateliers, #insertion par l'économique, #Hebergements pour adultes EPHAD Maintien à domicile

Depuis 2005 la loi pour l’égalité des droits et des chances à la participation à la citoyenneté des personnes handicapées, dite loi handicap a profondément changé la prise en charge des troubles psychiques et mentaux…… et confié l’organisation du secteur aux maisons départementales du handicap. A Nice le SAVS, Service d’Accompagnement à la Vie Sociale du complexe EPIS assure un suivi régulier ou ponctuel de 40 personnes en situation de handicap mental ou psychique, qui ne peuvent, provisoirement ou durablement, vivre de façon “tout à fait autonome”, en milieu ordinaire... Reportage

sources You tube

Lire la suite

Handicap psychique, handicap mental : quelle(s) réalité(s) en France ?

27 Septembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement psychologique, #Moniteurs d'ateliers, #insertion par l'économique

Handicap psychique, mental, cognitif : quelles différences ?

  

Le handicap psychique est la conséquence de maladies mentales (à ne pas confondre avec le handicap mental – voir plus loin –) entrainant un déficit relationnel, des difficultés de concentration, une grande variabilité dans la possibilité d'utilisation des capacités alors que la personne garde des facultés intellectuelles dites normales.
La reconnaissance du handicap psychique s’effectue souvent par l’observation des conséquences de la maladie mentale dans le vécu de la personne. Celles-ci peuvent donc être extrêmement variées en fonction des individus et de leur pathologie. De fait, il n’existe pas de définition arrêtée du handicap psychique.

Quelques exemples de maladies mentales pouvant induire un handicap psychique : troubles bipolaires, troubles dépressifs, schizophrénie, paranoïa, névroses obsessionnelles, burn-out

On parlera de déficience intellectuelle ou de handicap mental lorsque le développement intellectuel de la personne sera inférieur à la moyenne, entrainant un fonctionnement altéré de l’ensemble des fonctions cognitives. En clair, la personne aura un niveau de Quotient Intellectuel (QI) très inférieur à la moyenne, en dessous de 70.
En revanche, on parlera de handicap cognitif lorsque seules certaines fonctions cognitives sont touchées, n’entrainant pas forcément une réduction globale du niveau intellectuel. C’est par exemple le cas des troubles DYS (dyslexie, dyspraxie etc…).

Les fonctions cognitives

Elles permettent l’acquisition, le stockage, la transformation et l’utilisation des informations.

  • la mémoire
  • le langage
  • le raisonnement
  • l'apprentissage
  • l'intelligence
  • la résolution de problèmes
  • la prise de décision
  • la perception
  • l'attention

Bien que méconnus, les troubles mentaux et psychiques sont pourtant un enjeu de santé publique :

Le handicap psychique
  • 1ère cause d’invalidité reconnue par la Sécurité Sociale : 27% des personnes entrent chaque année dans le régime de l’invalidité
  • 700 000 personnes handicapées psychiques en France (2014)
  • 1 demandeur sur 2 d’Allocation Adulte Handicapé (AAH) souffre d’une maladie mentale
  • 1/3 de la population connaitra un trouble psychique au cours de sa vie
Le handicap mental
  • 12 millions de français sur 65 millions seraient touchés par un handicap et l’INSEE estime que 6,6% sont atteints d’une déficience intellectuelle
  • En France, environ 700 000 personnes sont en situation de handicap mental
  • Chaque année, entre 6 000 et 8 500 enfants naissent avec un handicap mental

 sources Pierre Lainé

Lire la suite

Les métiers de la restauration en travail protégé

27 Septembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Restauration, #insertion par l'économique

Un ou plutôt des métiers La Restauration...

Il s'adresse également aux personnes en situation de handicap qui se destinent à travailler en restauration collective. C'est alors un formidable outil de découverte en matière de techniques professionnelles, de qualité, mais également de relation clients.. pour se préparer aux attentes du métier et apprivoiser ce milieu professionnel exigeant pour en faciliter l'intégration à travers le dispositif Différent et compétent.

 les formations restauration en travail protégé sont sur www.cac-formations.fr

Lire la suite

Publié depuis Overblog

9 Septembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Moniteurs d'ateliers, #Espaces Verts, #insertion par l'économique, #Entreprise adaptée

L’ entretien du matériel et la maîtrise des réparations favorise l’autonomie dans l’activité professionnelle. La formation proposée sera construite sur 3 temps : les bonnes pratiques concernant l’utilisation du matériel, la sécurité des personnes, les réparations l’entretien des outils.

PUBLIC

 

 Nous connaissons tous le prix de la casse et du manque d'entretien en ateliers espaces verts.L'objectif des formations mécanique espaces verts est:

  • Acquérir les connaissances nécessaires permettant aux travailleurs d’ESAT et aux travailleurs d’Entreprise Adaptée de mieux comprendre le fonctionnement de leur matériel
  • Être plus vigilant, entretenir et participer aux petites réparations des machines en espaces verts
  • Utiliser les méthodologies de diagnostic de panne

 

  • Identification des principaux matériels thermiques d’espaces verts et de leur fonctionnement les organes des machines, d’un moteur thermique
  • Observation et étude des différents organes de sécurité et leurs rôles
  • Les différents moteurs : 2 temps et 4 temps à essence, l’alimentation en air, la carburation, la combustion, le graissage
  • Fonctionnement d’une tondeuse à gazon, débroussailleuse, taille haie, matériel portatif, entretien journalier et réparations d’urgences
  • Gestion, organisation des équipements de protection
  • L’entretien, les pannes, les reconnaitre, savoir les expliquer au moniteur d’atelier
  • Le petit outillage : l’entretien du matériel et des outils, autocontrôles, graissage, vidange, aiguisage
  • Nettoyer les principaux filtres
  • Être en sécurité : prévention des risques physiques et matériels.Ces formations entièrement pratiques et sur le terrain ,se déroulent directement sur les établissements  ESAT et E.A.

Consultez nous sur www.cac-formations.fr

 

Lire la suite

Handicap psychique et travail...Redonner du sens

9 Août 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Accompagnement psychologique, #Moniteurs d'ateliers, #insertion par l'économique

L'Essor Services de Mézin met à la disposition des entreprises, institutions et particuliers, toute une palette de prestations de la blanchisserie à l'entretien d'espaces verts, en passant par la cordonnerie.

Redonner du sens

« Comment, par l’intermédiaire de l’ESAT « CATVERT »
puis-je progresser dans la maîtrise de certains aspects de ma vie ? »

Le travail protégé donne à  la possibilité à la personne, grâce à une mise en situation de travail, grâce à une écoute bienveillante des professionnels, et grâce à un accompagnement individualisé, de devenir un individu autonome reconnu dans sa particularité. La fragilité constitutive de l’état psychique des ouvriers que nous accueillons nous conduit à nous interroger en permanence sur la pertinence des réponses apportées.

Les problèmes posés par le manque d’hygiène par exemple, vont créer des difficultés d’intégration au groupe de travail et une certaine mise à l’écart. L’estime de soi peut être affectée engendrant à son tour une cascade d’évènements qui vont dégrader l’équilibre antérieur.

Il nous appartient de veiller quotidiennement à la satisfaction des besoins de l’ouvrier, mais aussi de ses attentes légitimes. Nous accompagnons la personne en adaptant et en modulant les réponses. La vigilance nous permet alors de réagir et de proposer la solution pertinente.

Sans cesse est remis en question le fragile équilibre ainsi trouvé

Des évènements, des situations nouvelles peuvent induire une rupture de cet équilibre et conduire l’ouvrier vers la remise en cause de ses acquis (techniques, pratiques, intellectuels…). Des phases de confusion peuvent apparaitre et perturber l’état émotionnel, affectif ou mental.

La réponse aux besoins et aux attentes :

Nous accueillons la personne sans apriori, dans le souci constant de son bien-être, avec bienveillance, laissant à cette dernière la plus grande latitude possible dans ses choix, ses orientations.

Notre travail est orienté vers la prise en charge de la personne dans une approche globale.

Dans le cadre de notre action, nous nous efforçons dans la mesure du possible, de répondre aux demandes de l’ouvrier, ce dernier peut être porteur d’un projet plus ou moins réaliste, il peut ne pas avoir de projet défini, être dans l’impossibilité de se projeter dans l’avenir.

Il revient à l’ESAT d’évaluer la pertinence des désirs : retour dans le milieu ordinaire que nous jugeons prématuré, demande de formation inadéquate au regard des acquis…

Nous proposons alors un plan d’action, une mise en œuvre dans le temps des phases d’apprentissage et de découverte du milieu professionnel (PAS).

Nous construisons avec lui un parcours qui constituera une réponse aux attentes, une alternative aux premiers désirs formulés. Cette réponse constitue une articulation judicieuse entre l’usager (en tant que personne), son projet (s’il existe), les influences et contraintes de la maladie et l’ESAT.

Reportage autour d'une équipe et d'un établissement qui oeuvre dans un quotidien novateur...

sources Extrait de l'émission "Mille et une vies" diffusée le 25/10/2016 sur France 2. Retrouvez plus d'extraits et d’informations sur http://www.france2.fr/emissions/mille... Retrouvez l'émission sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/MilleEtUneVi... Twitter : https://twitter.com/1001viesF2

Lire la suite

Insertion en milieu Ordinaire:Bravo Jean -Philippe!

26 Juin 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #insertion par l'économique, #Moniteurs d'ateliers

Pontivy. Jean-Philippe, de l’Esat au CDI en quelques mois

Travailleur Esat à Pontivy jusqu’à l’an dernier, Jean-Philippe, 32 ans, vient de décrocher un CDI à la base Intermarché de Saint-Gérand. Un cas encore trop rare dans les entreprises, que le groupe ITM Lai et l’établissement souhaitaient mettre en avant, lors de la signature, mercredi 24 juin.

Jean-Philippe Dorge, au centre, signe son CDI entouré des responsables de la base Intermarché et de l’Esat du Pigeon-Blanc, mercredi 24 juin.
Jean-Philippe Dorge, au centre, signe son CDI entouré des responsables de la base Intermarché et de l’Esat du Pigeon-Blanc, mercredi 24 juin. 

  

Ancien travailleur Esat du Pigeon-Blanc à Pontivy, Jean-Philippe Dorge, 32 ans, vient de signer son premier CDI, à la base Intermarché de Saint-Gérand. Un cas encore trop rare dans les entreprises, que le groupe ITM Lai et l’établissement souhaitaient mettre en avant, lors de la signature, mercredi 24 juin.

 

« Loin d’être évident »

Cet ancien ouvrier de l’atelier de confection de palettes, a été mis à disposition de l’entreprise par l’ESAT, l’an dernier. Un essai dans un milieu ordinaire qui s’est avéré concluant, puisque Jean-Philippe a décroché un CDD, avant d’être embauché au service contenants, en charge de stocker et remettre à disposition les supports de préparation (palettes, combis…).

 

« Jean-Philippe s’est parfaitement intégré à une équipe déjà constituée de longue date, il a démontré beaucoup d’engagement dans son travail. C’est une personne discrète mais qui a le sens du travail en équipe. C’est loin d’être évident de quitter un ESAT pour travailler en milieu ordinaire, la motivation de Jean-Philippe et l’accompagnement réalisé par les équipes de l’ESAT et d’ITM LAI ont permis d’arriver à ce beau résultat », salue l’entreprise.

L’an dernier, Benoît Le Net, lui aussi mis à disposition par le Pigeon-blanc, avait montré la voie en décrochant un CDI sur la base voisine de Neulliac. Un partenariat heureux entre l’Esat et l’entreprise de logistique, amené à se poursuivre!

Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>