Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

moniteurs d'ateliers

Port du masque et travail en ESAT...

18 Septembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Accompagnement professionnel, #Entreprise adaptée

A partir du 1er septembre 2020, le port du masque devient obligatoire en entreprise, y compris dans tous les espaces de travail clos et partagés, comme les salles de réunion, couloirs, vestiaires et open space. Ainsi en a décidé le « Protocole national» (en lien ci-dessous) rendu public le 31 août, qui prend appui sur les recommandations du Haut conseil de la santé publique (HCSP). Mais qu'en est-il pour les personnes vulnérables ou en situation de handicap ?

Pour les travailleurs à risque

Le protocole accorde une attention particulière aux « travailleurs à risque de formes graves de Covid-19  » ou vivant au contact d'une personne vulnérable. Rappelons que, depuis le 1er septembre 2020, une nouvelle circulaire a changé la donne et ces travailleurs ont « vocation à exercer leur activité, sur site ou en télétravail ». Le gouvernement annonce en effet mettre fin au dispositif d'indemnisation dérogatoire pour la plupart d'entre eux. Ces règles durcies épargnent néanmoins quatre catégories de personnes jugées « particulièrement fragiles » (article en lien ci-dessous). Pour les autres, de retour au travail, le protocole encourage à quelques précautions : limiter les contacts et sorties, privilégier le télétravail « sur demande des intéressés et après échange entre le médecin traitant et du travail ». Lorsque le télétravail ne peut être accordé, des mesures de protection renforcées doivent être prises, par exemple la mise à disposition d'un masque chirurgical par l'employeur (un toutes les 4 heures), une hygiène des mains renforcée, un aménagement du poste de travail (un bureau dédié ou des outils pour limiter les risques, par exemple un écran de protection en complément du port du masque). Ces adaptations peuvent être discutées avec la médecine du travail.

Dérogations médicales en cas de handicap ?

Mais qu'en est-il des travailleurs en situation de handicap exclus de cette nouvelle liste et qui, pour certains, auront bien du mal à supporter le port du masque à longueur de journée ? Rien n'est précisé dans le protocole à ce sujet. Interrogé, le secrétariat d'Etat au Handicap répond que « certaines personnes peuvent déroger au port du masque sur présentation d'un certificat médical et à condition de respecter les gestes barrière ». Cette exception s'appliquait déjà, pour certaines personnes handicapées dans les lieux recevant du public mais également pour les élèves de plus de 11 ans accueillis en collèges et lycées, « l'avis du médecin référent déterminant les conditions du port du masque pour ceux présentant des pathologies »,. Ce dernier conseille une évaluation « au cas par cas ». Même discours pour le travail.

« Par exemple, pour les travailleurs d'ESAT, la situation sera évaluée par les professionnels encadrant », poursuit le secrétariat d'Etat au Handicap, en précisant « selon les zones et le degré de circulation du virus ». Selon lui, durant le confinement, le milieu protégé a continué à produire et a donc adopté des protocoles sanitaires stricts qui lui confèrent aujourd'hui « une longueur d'avance ». Danièle Langloys, présidente d'Autisme France et maman d'un travailleur autiste, explique que, dans l'ESAT de son fils, « au départ, le  masque et la visière étaient obligatoires mais, désormais, seule la visière est requise ».

Un masque à fenêtre transparente

Pour certains publics, le port du masque avec fenêtre transparente pourrait offrir une solution appréciable, pour soi-même lorsque la personne a du mal à supporter le contact du tissu -ces masques ne collant ni à la bouche ni au nez– ou pour faciliter la communication avec les personnes qui lisent sur les lèvres ou ont besoin de voir les expressions du visage (article en lien ci-dessous). La production est lancée en France mais les commandes explosent et elle peine à répondre à la demande. Il faut compter près de quatre semaines d'attente. Reste que leur coût est supérieur, plus de 10 euros le masque réutilisable. S'il revient à l'employeur de fournir les masques (chirurgicaux ou en tissu), acceptera-t-il cette dépense pour équiper tous les collaborateurs qui en ont besoin ? « Ce n'est évidemment pas une obligation mais il faut faire appel au bon sens », répond le secrétariat d'Etat au Handicap qui ne se dit pas « très inquiet car ce type d'entreprises a déjà une démarche d'ouverture et de sensibilité à la problématique du handicap ». 

Par ailleurs, l'Agefiph (Fonds dédié à l'emploi des personnes handicapées dans le privé) précise que ces masques transparents « peuvent être pris en charge au titre de l'aide exceptionnelle pour les surcoûts des équipements de prévention du risque Covid ». Cette prise en charge porte sur le différentiel entre un masque classique et un masque inclusif (à prestation équivalente). « Notre financement ne couvre pas les masques à visée collective type grand public », ajoute le Fonds. Cette aide est évidemment destinée au travailleur en situation de handicap mais également au « collectif dans lequel il travaille ». « Par exemple, si un service compte dix salariés dont une personne sourde ou malentendante, l'aide financière portera sur x masques x 10 salariés ».

D'autres allégements…

En dehors de la seule question du handicap, au regard de la diversité des organisations et des environnements de travail, d'une part, et de la diversité de la circulation du virus sur les territoires, des dérogations au port du masque sont possibles dans deux cas :

  • Lorsque le salarié travaille seul dans son bureau ;
  • En atelier (où les efforts physiques peuvent être intenses), dès lors que les conditions de ventilation/aération fonctionnelle sont conformes à la réglementation, que le nombre de personnes présentes dans la zone de travail est limité, qu'elles respectent la plus grande distance possible entre elles et portent une visière.

Le protocole permet, par ailleurs, un assouplissement dans le cas des bureaux partagés, notamment les open space  ; un salarié à son poste de travail pourra enlever temporairement son masque si un certain nombre de critères, dont le nombre variera en fonction du niveau de circulation du virus dans le département, sont remplis. Il est exclu de retirer le masque de manière permanente toute la journée.

 Raymond SOURPIE

Lire la suite

Publié depuis Overblog

9 Septembre 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Moniteurs d'ateliers, #Espaces Verts, #insertion par l'économique, #Entreprise adaptée

L’ entretien du matériel et la maîtrise des réparations favorise l’autonomie dans l’activité professionnelle. La formation proposée sera construite sur 3 temps : les bonnes pratiques concernant l’utilisation du matériel, la sécurité des personnes, les réparations l’entretien des outils.

PUBLIC

 

 Nous connaissons tous le prix de la casse et du manque d'entretien en ateliers espaces verts.L'objectif des formations mécanique espaces verts est:

  • Acquérir les connaissances nécessaires permettant aux travailleurs d’ESAT et aux travailleurs d’Entreprise Adaptée de mieux comprendre le fonctionnement de leur matériel
  • Être plus vigilant, entretenir et participer aux petites réparations des machines en espaces verts
  • Utiliser les méthodologies de diagnostic de panne

 

  • Identification des principaux matériels thermiques d’espaces verts et de leur fonctionnement les organes des machines, d’un moteur thermique
  • Observation et étude des différents organes de sécurité et leurs rôles
  • Les différents moteurs : 2 temps et 4 temps à essence, l’alimentation en air, la carburation, la combustion, le graissage
  • Fonctionnement d’une tondeuse à gazon, débroussailleuse, taille haie, matériel portatif, entretien journalier et réparations d’urgences
  • Gestion, organisation des équipements de protection
  • L’entretien, les pannes, les reconnaitre, savoir les expliquer au moniteur d’atelier
  • Le petit outillage : l’entretien du matériel et des outils, autocontrôles, graissage, vidange, aiguisage
  • Nettoyer les principaux filtres
  • Être en sécurité : prévention des risques physiques et matériels.Ces formations entièrement pratiques et sur le terrain ,se déroulent directement sur les établissements  ESAT et E.A.

Consultez nous sur www.cac-formations.fr

 

Lire la suite

Le travail qui soigne...

30 Août 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #social, #société, #Vie Sociale

Un jour où je passais devant, j'ai poussé la porte, par curiosité... J'en étais un peu resté aux articles de papèterie fabriqués par des travailleurs handicapés "pour s'occuper". On m'a permis d'entrer, et puis de revenir avec mes caméras. Alors, un ESAT, c'est quoi exactement ? Tout le contraire d'un lieu occupationnel. A Fresnes, j'ai découvert une formidable fourmilière, pleine de portraits drôles et attachants. Un lieu de mise en confiance et d'épanouissement pour des gens différents et compétents. Une entreprise bien huilée et très performante. Et souvent, leur seconde famille. Entrez avec moi pendant 7 minutes dans cet univers où l'open space... guérit.

IDONEO FILMS

sources You tube

Lire la suite

Moniteur d'atelier : Un métier plein d'avenir

27 Août 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers

Vous êtes  nombreux à nous solliciter sur la profession de moniteur d'atelier: Avant tout  un professionnel  diplômé (CAP à BTS)disposant d'une expérience de terrain dans son métier (+ 5années et bien évidemment des capacités d'écoute,d'animation et d'accompagnement.Il est possible pour commencer de postuler directement sur un établissement de travail protégé,pour des remplacements (CDD) sans formation.C'est aussi un moyen de vérifier si vous êtes fait pour cette profession qui recrute.

Notons une formation permettant la découverte du secteur "Les Bases de la fonction de moniteur d'atelier,qui vous fera découvrir les "essentiels" du métier. Cette formation ludique et apprenante est accessible directement en elearning,chez vous à temps choisi. Elle est également éligible au CPF.

www;cac-formations.net rubrique :e.learning

 

Quelles sont ses missions ?

Le moniteur d’atelier est un travailleur social. Il exerce auprès des adultes en situation de handicap physique, psychique, intellectuel, sensoriel et/ou d’exclusion sociale. Sa mission consiste à assurer la production de biens et de services comme support à l’accompagnement, au développement, à l’accès à l’autonomie, à l’épanouissement de la personne vulnérable et/ou à son insertion dans le  monde ordinaire.

Son rôle est de favoriser l’évolution de la personne vers une autonomie de plus en plus large, par l’adaptation des postes de travail à leurs potentialités. Il participe aussi à l’élaboration d’un projet personnel pour chaque personne accompagnée.

Où exerce-t-il ?

Il exerce principalement dans les Établissements et Services d’Aide par le Travail et dans les Entreprises Adaptées. Ces établissements sont de taille variable et peuvent accueillir d’une dizaine à plusieurs centaines de travailleurs handicapés.

Le métier de moniteur d’atelier peut s’exercer également dans d’autres structures de la branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non lucratif, et ce notamment dans les Structures d’Insertion par l’Activité Économique (SIAE) avec les personnes en grande difficulté sociale et professionnelle, au sein des Instituts Médico-professionnels (IMP) dans le cadre d’activités de jour ainsi qu’en internat avec des adolescents en situation de handicap.

Quelles sont les conditions d’exercice ?

Le moniteur- travaille au sein d’une équipe pluri-professionnelle en lien avec des acteurs sociaux, médicaux et économiques.

 

Quelles qualités sont nécessaires pour exercer ce métier ?

L’exercice de ce métier nécessite que le moniteur d’atelier adopte une attitude basée sur l’écoute tout en développant une posture d’accompagnement.

 

Comment devenir MONITEUR D’ATELIER ?

Quelles formations et quels diplômes ?

Pour exercer le métier de moniteur d’atelier titulaire, il faut être titulaire du Titre Moniteur d’Atelier (TMA).

La formation est construite autour de 3 blocs de compétences professionnelles en lien direct avec le métier visé :

  • Accompagner les personnes dans l’atelier, au sein d’une équipe pluri-professionnelle ;
  • Animer, organiser et gérer la production ou les prestations de service d’une équipe dans la structure et hors les murs ;
  • Gérer les compétences individuelles et participer à leur évaluation.

Pour les demandeurs d’emploi et les personnes en reconversion, la formation est d’une durée de 12 à 16 mois:

  • 441 heures de formation théorique auxquelles s’ajoutent 105 heures de stage externe (dans un autre ESAT).

Cette alternance est structurée autour d’un stage long de 28 semaines (980 heures) au sein d’un ESAT ou d’une entreprise adaptée.

 

Didier ADOU

sources You tube

Lire la suite

Le travail qui soigne...

27 Août 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle, #Entreprise adaptée, #social

Regards  croisés  de Jerôme  et de son intégration en ESAT...

Une réalisation de l'ESAT WATEAU faites par les usagers....

sources You Tube

des formations  autour du statut du travailleur handicapé en ESAT www.cac-formations.net
des formations  autour du statut du travailleur handicapé en ESAT www.cac-formations.net
des formations  autour du statut du travailleur handicapé en ESAT www.cac-formations.net
des formations  autour du statut du travailleur handicapé en ESAT www.cac-formations.net

des formations autour du statut du travailleur handicapé en ESAT www.cac-formations.net

Lire la suite

La recette du succès ...en ESAT

26 Août 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle, #Restauration

Passer de fournisseurs de boulons à fournisseurs de caramel de pommes du jour au lendemain, oui cest possible et c'est une structure de travail protégé de Dieppe qui la fait ! Comment ? Découvrez notre recette du succès ! reportage...

Lire la suite
Lire la suite

Financez les formations des travailleurs Handicapés en ESAT avec le CPF: Espaces verts,Blanchisserie Hygiène des locaux,HACCP...CACES...

15 Août 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Accompagnement professionnel, #Moniteurs d'ateliers

Alimentation en euros, formations éligibles, financement : les modalités de fonctionnement du compte personnel de formation (CPF) des travailleurs handicapés en établissement et service d'aide par le travail (ESAT) sont modifiées depuis le 1er janvier 2019. Il importe de de s'en saisir!

Le CAC FORMATIONS dispose de formations agrée CPF à destination des Travailleurs handicapés et sont accessibles  directement: Hygiène Alimentaire HACCP, Entretien des Locaux, Blanchisserie,Sécurité ,CACES,Espaces verts. Ces formations se réalisent directement en présentiel sur les établissements (ESAT,E.A) à  partir de 4 participants.
 
Le CAC FORMATIONS dispose également de formations agrée CPF à destination des moniteurs d'ateliers: Les Bases de la fonction de moniteur d'atelier, Handicap psychique et outils de prise en charge,  Le vieillissement et outils de prise en charge.. Nos formations se déroulent en e-learning ,à distance pour les demandes individuelles et en présentiel sur les établissements (ESAT,E.A) à  partir de 4 participants.


Alimentation du CPF


Le CPF est désormais alimenté à hauteur de 800 € par année d'admission à temps plein ou à temps partiel dans un ESAT, dans la limite d'un plafond de 8 000 €.


Remarque : auparavant, le CPF était alimenté à hauteur de 24 heures par année d’admission en ESAT à temps plein ou à temps partiel, jusqu’à l’acquisition d’un crédit de 120 heures. Une fois ce plafond atteint, il était abondé de 12 heures par année d’admission, dans la limite d’un plafond total de 150 heures.


Si le coût de la formation que le travailleur handicapé souhaite suivre est supérieur au montant inscrit sur le compte ou au plafond, le CPF peut faire l'objet d'abondements complémentaires, sur demande de l'intéressé ou de son représentant légal.

Utilisation du CPF


Le travailleur handicapé - ou son représentant légal - doit toujours donner son « accord exprès » pour la mobilisation du CPF. Peuvent être financées par ce compte les formations éligibles au sens de l’article L. 6323-6 du Code du travail, ainsi que - nouveauté - les formations concourant à l'accès à la qualification des personnes à la recherche d'un emploi, financées par les régions, par Pôle emploi et par le Fonds de développement pour l'insertion professionnelle des handicapés.


Sans changement, l’ESAT doit donner son accord préalable sur le contenu et le calendrier de la formation si celle-ci est suivie pendant le temps d’exercice d’une activité à caractère professionnel en son sein. En cas d’acceptation, le travailleur handicapé bénéficie, pendant la durée de la formation, du maintien de la rémunération garantie, ainsi que du régime de Sécurité sociale relatif à la protection en matière d’accidents du travail et de maladies professionnelles.

Financement du CPF


Les frais pédagogiques et les frais liés à la validation des compétences et des connaissances afférents à la formation du travailleur qui mobilise son CPF sont pris en charge par la Caisse des dépôts et consignations ou par l'opérateur de compétences dont relève l'ESAT.

Des formations accessibles aux usagers d'ESAT, c'est par exemple des formations courtes  CACES. chariots élévateurs, conduite tracteurs tondeuses... habilitation électrique,mais aussi des titres qualifiants Agent de propreté, Agent de Restauration, Ouvrier du paysage... Logistique,Conditionnement

  

Consultez nos formations spécialisées  travail protégé : sur www.cac-formations.fr

  Nos formations CPF  travailleurs handicapés:https://www.cac-formations.fr/wp-content/uploads/2019/09/Catalogue-TH-2020-Web.pdf

 Nos formations CPF Moniteurs d'ateliers:https://www.cac-formations.fr/wp-content/uploads/2019/09/CATALOGUE-ENCADREMENT-2019-WEB.pdf

  Nos formations CPF Moniteurs d'ateliers:

Le CPF s'est facile il suffit de s'inscrire en un clic!

Lire la suite

Travailler avec une tronconneuse et entretenir son matériel

10 Août 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Espaces Verts

formation travailler avec une tronçonneuse à destination des  ESAT et E.A wwwcac-formations.fr

formation travailler avec une tronçonneuse à destination des ESAT et E.A wwwcac-formations.fr

Lire la suite

formation Sécurité Santé au COVID 19 en ESAT

9 Août 2020 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Accompagnement professionnel, #Hebergements pour adultes EPHAD Maintien à domicile, #H.AC.C.P Hygiène alimentaire, #Hygiène, #Accompagnement psychologique, #Entreprise adaptée, #Entretien des locaux

Sécurité et santé des travailleurs :une formation tournée vers les usagers d'ESAT.
  •  

Dans le cadre du COVID-19, les mesures nécessaires sont celles préconisées par le Gouvernement, en particulier les mesures prises pour respecter les gestes barrière et les règles de distanciation.

A ce titre la formation pratique des travailleurs d'ESAT,salariés est essentielle autour de repères simples  pratiques sur les ateliers et accessibles à tous. la formation d'une à deux journées, est réalisée par nos intervenants Hygiène Qualité ,connaissant bien les publics du travail protégé.Celle-ci privilégiant l'approche terrain  des ateliers des participants.(jeux pédagogiques)les supports imagés et ludiques est accessibles à tous.

Programme de formation ci dessous:

Aux termes de la loi, « l’employeur doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent des actions de prévention des risques professionnels, des actions d’information et de formation, la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés » et il doit veiller à « l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes ».

Ainsi, il n’incombe pas à l’employeur de garantir l’absence de toute exposition des salariés à des risques mais de les éviter le plus possible et s’ils ne peuvent être évités, de les évaluer régulièrement en fonction notamment des recommandations du gouvernement, afin de prendre ensuite toutes les mesures utiles pour protéger les travailleurs exposés.
C’est au regard de ce cadre que doivent être définies les obligations respectives des employeurs mais aussi des salariés.

Il incombe à l’employeur dans la situation actuelle de :
- procéder à l’évaluation des risques encourus sur les lieux de travail qui ne peuvent être évités en fonction de la nature du travail à effectuer ;
- déterminer, en fonction de cette évaluation les mesures de prévention les plus pertinentes ;
- associer les représentants du personnel à ce travail ;
- solliciter lorsque cela est possible le service de médecine du travail qui a pour mission de conseiller les employeurs, les travailleurs et leurs représentants et, à ce titre, de préconiser toute information utile sur les mesures de protection efficaces, la mise en oeuvre des « gestes barrière » ;
- respecter et faire respecter les gestes barrière recommandés par les autorités sanitaires.

 .
formation  Sécurité Santé au COVID 19 en ESAT
formation  Sécurité Santé au COVID 19 en ESAT
formation  Sécurité Santé au COVID 19 en ESAT
formation  Sécurité Santé au COVID 19 en ESAT
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>