Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

moniteurs d'ateliers

Handicap et entreprise... faire comme tout le monde... simplement!

2 Avril 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle, #Vie Sociale

Handicap et entreprise... faire comme tout le monde... simplement!

(reportage sur la situation des travailleurs handicapés, réalisé pour l'IGS à l'occasion de la semaine du handicap.posté par bernadette Baldi)

Lire la suite

La V.A.E d'Educateur Technique Spécialisé:Mutations obligées?

1 Avril 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers

Les facteurs d’évolution...

De par les modifications législatives, les mutations du marché du travail, les contraintes économiques, les restructurations institutionnelles et l’évolution des problématiques des usagers du travail social, l’éducateur technique spécialisé a bien du mal à se positionner au cœur du système éducatif.

La modification des profils. Les niveaux des candidats en formation progressent, c’est une banalité sans doute de le dire ! Cependant les éducateurs techniques spécialisés sont aussi concernés par ce phénomène. Nous rencontrons davantage de postulants ayant atteint un niveau IV ou III et ayant suivi des études plus généralistes : bac technologique, dut. La palette des métiers s’est élargie ainsi que les emplois occupés jusqu’à l’entrée en formation. Le métier de base ne sert plus automatiquement comme critère d’embauche. Cependant cette sélection subsiste encore pour des ateliers spécifiques dans le secteur de l’apprentissage professionnel.

Les embauches. Force est de constater la diversité des offres d’emploi dans les secteurs d’activité et le schéma national du travail social nous démontre que beaucoup d’éducateurs techniques spécialisés, en poste actuellement, vont partir à la retraite massivement dans les cinq ans à venir. Qui va les remplacer et pour faire quoi ? Dans le travail protégé (cat, ap) la tendance depuis dix ans consiste à embaucher des moniteurs d’atelier et de moins en moins d’éducateurs techniques spécialisés (ou ma 1re classe). Toutefois, notons que les éducateurs techniques spécialisés en poste assument la plupart du temps les responsabilités de l’encadrement ou du soutien 1er et 2e type. De plus, l’application de la loi Aubry (les trente-cinq heures) a ouvert des postes dans notre secteur, également pour des fonctions d’éducateurs techniques spécialisés. Enfin, n’ignorons pas que les chantiers d’insertion se développent et, selon les régions, font appel à ces professionnels, même si dans certains cas, des éducateurs spécialisés ou « agents d’insertion », « chargés de mission », sont plutôt choisis.

La réforme du diplôme et la validation des acquis de l’expérience

Il est temps maintenant de parler de la réforme du diplôme des éducateurs techniques spécialisés, attendue par les professionnels dans la mesure où elle participe à définir non seulement leur rôle dans les activités quotidiennes, mais aussi l’avenir de cette profession

Trois axes sous-tendent l’engagement de cette réforme. Le décret instituant le certificat d’aptitude aux fonctions d’éducateur technique spécialisé, paru en 1976, ne correspond plus aux fonctions actuelles de ces professionnels. De ce fait, les contenus et le dispositif de formation ne répondent plus aux attentes des terrains employeurs. Il faut souligner que les centres de formation ont déjà fortement intégré les nouvelles orientations à leur dispositif de formation (de l’admission jusqu’au diplôme)

Les professionnels éducateurs techniques spécialisés s’inscrivent dans les projets d’une équipe, en complémentarité des actions éducatives. De ce fait, privilégier la transversalité dans la formation devient incontournable ; cela se traduit par une organisation des contenus en unité de formation à l’image des autres décrets en vigueur : es, me, eje

Les centres de formation se sont mobilisés depuis plus de douze ans dans les différentes commissions de travail initiées par le ministère, prenant en compte tous les textes actuels qui insistent sur la formation des professionnels dans les missions d’insertion et d’éducation (fonction des éducateurs techniques spécialisés) : loi de lutte contre les exclusions, schémas régionaux et nationaux des formations de travail social. Précisons que le dernier projet de réforme fait apparaître un référentiel qui peut déjà être opérationnel dans l’application de la validation des acquis de l’expérience (vae : inscrite dans la loi de modernisation sociale). De plus, ce texte facilite les promotions sociales.

Il est difficile de conclure un tel propos car rien de ce qui a été dit n’est achevé. Alors je prends le parti ou le pari de la militance. Ma conviction est que l’éducateur technique spécialisé doit poursuivre son numéro d’équilibriste dans la tension qui s’exerce entre le pôle de l’éducation et le pôle de la technique. Il ne doit abandonner :

  • ni ce qui a construit ses bases : ses compétences et sa culture technique, qu’elle soit à l’œuvre ou qu’elle reste une ressource ;

  • ni son désir d’entrer en relation éducative afin de permettre à celui qui est tellement fragilisé d’apprendre à nouveau, de faire confiance aux éducateurs et de s’inscrire dans une dynamique de projet.

Il est donc urgent que la profession se mobilise et se saisisse de toutes ces questions. Les enjeux en termes de reconnaissance, d’avenir de la profession et en termes d’emploi sont de taille ! Les éducateurs techniques spécialisés doivent se risquer dans les bouleversements annoncés. Institutions, centres de formation et professionnels devraient travailler ensemble à la question de la reconnaissance des compétences professionnelles des éducateurs techniques spécialisés ! Ils sont travailleurs sociaux, et, à ce titre, acteurs et partenaires de la relation aux publics en situation de handicap, d’inadaptation ou de difficultés sociales.

Demange Françoise, « Les éducateurs techniques spécialisés face à leur évolution », Empan 2/ 2002 (no46).

Lire la suite
Lire la suite

IMC et ESAT sans Murs...

1 Avril 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle

Reportage et témoignages sur les difficultés de réinsertions personnelles,sociales et professionnelles très poignantes de personnes atteintes de handicaps divers et variés suite à des pathologies , ou des accidents de vie. expressions...

Lire la suite

Remise des diplômes ,V.A.E et attestations de compétences aux ouvriers ESAT : Une émotion partagée par tous...

31 Mars 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Espaces Verts, #Reconnaissance professionnelle, #Vie Sociale, #Certifications & VAE

Remise des diplômes ,V.A.E et attestations de compétences aux ouvriers ESAT : Une émotion partagée par tous...

La convivialité et le plaisir partagé étaient au rendez vous cette année à CHALONS en CHAMPAGNE pour ce rendez vous organisez par UNIFAF. autour de ces moments plein d'émotions La salle des fêtes avait du mal à contenir plus de 200 participants,impatients de monter sur scène pour soutenir l'ouvrier et l'ouvrière reconnus dans leurs compétences. Le CAC FORMATIONS engagé dans cette action par UNIFAF et le FSE ( Fond Social Européen) sur la formation Mécanique Entretien Réglage en Espaces Verts à remis ainsi à 114 Travailleurs Handicapés Ouvriers du paysage ,ce precieux sésame,lors de cette cérémonie émouvante pour tous, Moniteurs d'ateliers, ouvriers et directeurs d'établissements ,représentants d'ANDICAT qui accompagnent les travailleurs handicapés au quotidien....

Guylène MATHIEU

Remise des diplômes ,V.A.E et attestations de compétences aux ouvriers ESAT : Une émotion partagée par tous...
Lire la suite

Gastronomie,Qualité et Restauration

25 Mars 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Restauration, #Reconnaissance professionnelle, #Moniteurs d'ateliers

Une table à retenir....Le Logis de Pompois vous accueille à Sainte-Verge, dans le département des Deux-Sèvres. Ouvert depuis 1984, le Logis de Pompois est situé dans un ancien domaine viticole des XVIIIème et XIXème siècles. Vous découvrirez notre cuisine gastronomique personnalisée, originale et créative. Celle-ci est élaborée à partir de produits frais, évoluant au rythme des saisons et de leurs trésors. Le Logis de Pompois est une activité rattachée à un établissement de services, d'aide et d'accompagnement au travail (ESAT), géré par l'ADAPEI 79. à consommer sans modération.. reportage...

publié par Jean Philippe Moniteur d'atelier et Cuisinier.

Lire la suite

Mise à disposition expériences...

20 Mars 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle, #Certifications & VAE, #Vie Sociale

Chaque jour, un petit groupe de travailleurs quitte leur Centre d'Accueil, à Meudon, pour aller travailler au siège de l'entreprise Schindler.
Avec leur moniteur d'atelier, ils sont responsables du classement des milliards de contrats de maintenance d'ascenseurs que le siège reçoit de toute la France.
Paulette a une belle écriture : c'est elle qui est chargée de repérer le numéro du contrat. David, lui, est très fort en chiffres : c'est lui qui classe. Le chef d'atelier vérifie chaque contrat un par un, avant que François ne vienne les emporter aux archives. Où ils sont rangés parmi des milliers de boîtes.
A midi, ceux qui sont aux archives les rejoignent et le petit groupe déjeune au restaurant de l'entreprise, parmi les employés. Après le repas, ceux qui le souhaitent jouent un moment aux petits chevaux, les autres font une petite sieste, les bras croisés sur le bureau.
Et à 16 h 30, ils reprennent le minibus pour regagner l 'établissement.
Ainsi, leur intégration à la grande marche de l'Économie donne du sens à leur travail. Ils se sentent utiles. Et cela se voit : ils sourient, ils sont fiers de venir chez Schindler. Le travail se déroule dans la joie et bonne humeur.
Par leur travail, ces travailleurs particuliers sont à la rencontre de deux mondes : le monde du handicap et le monde de l'entreprise. A travers la vie de cette petite troupe, il s'agit de raconter cette confrontation faite de respect et d'enrichissement mutuels tant pour les handicapés que pour les travailleurs « ordinaires ».

Lire la suite

Travail protégé au Québec...

20 Mars 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Vie Sociale, #Reconnaissance professionnelle

Réaliser par le comité de La Table de concertation des organismes de personnes handicapés de la région de Saint-Hyacinthe dans le cadre de la Semaine Québécoise de Personnes Handicapées .
Sensibiliser la population maskoutaine, ainsi que les employeurs, sur les possibilités et les ressources disponibles dans la région de Saint-Hyacinthe, l'objectif étant de favoriser l'intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées. La vidéo fait également la promotion d'un partenariat gagnant entre des employeurs et des employés handicapés. reportage...

Lire la suite

Entreprise Adaptée et centre d'appel...

19 Mars 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Vie Sociale, #Reconnaissance professionnelle, #Moniteurs d'ateliers

Découvrons l'Entreprise Adaptée CECIPHONE CONTACT, un centre d'appel adapté aux travailleurs en situation de handicap visuel.

Lire la suite

Conduite des tondeuses auto-portées en Travail protégé...le point sur la législation

18 Mars 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Espaces Verts, #Moniteurs d'ateliers, #Certifications & VAE

L'article R.4323-55 du Code du Travail mentionne que, dans les établissements soumis, la conduite des équipements de travail mobiles automoteurs et des équipements de travail servant au levage est réservée aux travailleurs qui ont reçu une FORMATION adéquate.
Les tondeuses à gazon (à conducteur porté ou non) sont concernées par ces dispositions.


Par contre, seuls les équipements de travail appartenant à l'une des 6 familles mentionnées dans l'arrêté du 2 décembre 1998 (grues à tour, mobiles et auxiliaires, chariots automoteurs à conducteur. porté, PEMP et engins de chantier) sont soumis à l'obligation de délivrance préalable d'une AUTORISATION de conduite par le chef d'entreprise.
En règle générale (voir cas particulier ci-dessous), les tondeuses à gazon sont donc exclues de cette obligation.

Or le dispositif CACES® a notamment été créé afin de définir un référentiel pour les tests théorique et pratique à effectuer afin de vérifier les connaissances et le savoir-faire des opérateurs pour la conduite en sécurité des équipements de travail concernés par l'arrêté du 2 décembre 1998.
Les tondeuse à gazon étant exclues du champ d'application de cet arrêté, il n'y a pas de CACES® qui les concerne.

Toutefois, nous ne pouvons que recommander qu'à l'issue de la formation (qui, elle, est obligatoire) un contrôle des connaissance et du savoir faire soit réalisé.
Ce contrôle permet à l'organisme formateur de délivrer un avis d'aptitude, sur la base duquel le chef d'établissement peut établir, de façon "volontaire", une autorisation de conduite formalisant le respect des obligations réglementaires de formation et des échéances correspondantes (aptitude médicale, recyclage éventuel, etc...).
Il peut être judicieux de faire appel, pour la formation et l'évaluation, à un Organisme Testeur Certifié pour délivre les CACES®, ce qui est un gage de sa connaissance des objectifs de la formation et du sérieux de ses prestations, y compris pour une formation non CACES® en vue de la délivrance d'une autorisation de conduite "simple".
D'autre part, le chef d'établissement peut choisir, sous sa propre responsabilité, de délivrer une autorisation de conduite pour une tondeuse à conducteur porté sur la base d'un CACES® R372m de cat. 1, comme pour un mini-tracteur .
Toutefois, le Caces n'est pas une obligation, dans une entreprise à partir du moment où il y a eu une formation sérieuse et une examen interne (autorisation de conduite)l et pas de contre indication médicale par le médecin du travail... pour le travailleur utilisant ce matériel.

Références Article R231-38 du code du travail

Conduite des tondeuses auto-portées en Travail protégé...le point sur la législation
Lire la suite