Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE BLOG DU CAC-FORMATIONS

Publié depuis Overblog

27 Octobre 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Blanchisserie

Lire la suite

Publié depuis Overblog

27 Octobre 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Blanchisserie, #Moniteurs d'ateliers

Lire la suite

UNIFAF Action à destination des Blanchisseries d'ESAT

27 Octobre 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS

Objectifs

  • Permettre à des travailleurs handicapés qui n’ont pas ou peu d’expérience d’acquérir les connaissances et repères de base dans l’activité blanchisserie
  • Etre en capacité de travailler en blanchisserie dans le cadre de remplacements ponctuels ou de confirmer un projet professionnel

Contenu

Le code de la route des essentiels de l’Hygiène du linge

  • L’hygiène dans mon travail quotidien : Etre propre, pour faire un travail propre (hygiène corporelle, tenue, manipulations…)
  • Les règles essentielles et incontournables du travail en blanchisserie
  • Particuliers, Hôtels, Maisons de retraites, Hôpitaux, Entreprises
  • La relation client : Savoir se situer ? D’où vient le linge ?
  • Les enjeux pour l’ESAT de non Qualité = L’affaire de tous
  • Réception, stockage, marquage
  • Tri, lavage, finitions
  • Protection, livraison, facturation au client
  • Le circuit du linge et le principe de la marche en avant
  • La collecte du linge sale, mode opératoire et bonnes pratiques
  • Le tri, la reconnaissance des textiles : les essentiels
  • Le lavage et sa programmation : lavage, désinfection
  • Séchage et finition
  • Le pliage du linge
  • Le repassage
  • La protection, le filmage, la livraison au client

Fiche technique

Secteurs UNIFAF Champagne ARDENNE 2015.

Tous secteurs

Public

Travailleurs handicapés qui n'ont pas ou peu d'expérience en blanchisserie

Durée

3 jours

Organisme de formation
  • CAC FORMATIONS

Lire la suite

Publié depuis Overblog

27 Octobre 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers

Moniteurs d'Ateliers : premiers Certificats de Branche délivrés en Franche-Comté

Le 1er Juillet, dans les locaux d'Unifaf Franche-Comté, s'est tenue la première cérémonie de remise des Certificats de Branche de Moniteur d'Atelier. C'est l'aboutissement d'une expérimentation nationale pour laquelle la Franche-Comté s'est tout particulièrement mobilisée.

Pour remplacer les anciennes qualifications de Moniteur d'Atelier 1ère classe et 2ème classe qui ne correspondaient plus vraiment aux attentes des salariés et employeurs du secteur, la Commission Paritaire Nationale pour l'Emploi et la Formation Professionnelle (CPNE-FP) a décidé de créer une nouvelle qualification, le Certificat de Branche de Moniteur d'Atelier. Il s'agira d'un titre inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) au niveau IV (niveau Bac). L'expérimentation a commencé en 2013 et la Franche-Comté s'est immédiatement portée volontaire pour faire partie des régions expérimentales, grace à la mobilisation partenariale et conjointe de l'Association des Directeurs d'ESAT et EA de Franche-Comté, de l'IRTESS Dijon et d'UNIFAF Franche-Comté.

Ainsi, en Décembre 2013 a commencé la 1ère Promotion, avec 30 stagiaires répartis sur deux sessions, l'une à Etupes et l'autre à Arbois. Après 16 mois de formation (441 heures de formation théorique et 105 heures de stage hors établissement employeur), 24 candidats se sont présentés devant le Jury Professionnel le 14 Avril dernier. 21 ont validé le titre en totalité, et 3 l'ont validé partiellement (1 ou 2 blocs de compétences sur 3).

Pour remettre officiellement les Certificats, une cérémonie a été organisée dans les locaux d'Unifaf Franche-Comté à Besançon le 1er Juillet. Les certificats, ainsi que les notes obtenues par les candidats et les appréciations du jury, ont été remis par Martine Boittet, Présidente de la Délégation Régionale CPNE, et Antony Helle, Administrateur de cette même Délégation Régionale.

Rappelons qu'Unifaf a engagé près de 500.000 € de fonds mutualisés nationaux sur cette expérimentation menée en Franche-Comté, assurant ainsi la prise en charge des frais pédagogiques, des salaires des stagiaires et des frais de déplacement et de repas.

L'expérimentation se poursuit avec une 2ème promotion qui a démarré en Novembre 2014 (17 stagiaires) et une 3ème promotion qui commence en Octobre 2015.

Au total Unifaf Franche-Comté aura engagé plus d'1 million € de fonds mutualisés nationaux sur ces 3 promotions expérimentales.

posté par Marie Pierre GALDOIN sources UNIFAF FRANCHE- COMTE

Lire la suite

Publié depuis Overblog

26 Octobre 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle, #Vie Sociale

Lire la suite

Le nouveau restaurant "L'Intervalle" à Valmy

26 Octobre 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Restauration

sources diffusion You Tube Licence.

Lire la suite

Publié depuis Overblog

26 Octobre 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers

Un événement judiciaire, qui risque d’avoir des conséquences définitives pour l’existence des ESAT !

J’évoquais dernièrement une poussée de fièvre à propos des ESAT (Etablissements et Services d’Aide par le Travail) autour de leur rattachement possible, dans le cadre de la Décentralisation Acte III, à la tutelle des Conseils généraux. La question est d’importance puisque les 1 300 ESAT permettent un accès à une activité de travail pour 120 000 personnes handicapées.

Ce billet présentant une polémique et des réactions exacerbées, ne pouvait faire référence aux positionnements qui se sont amplifiés ensuite :

- l’Union Nationale Interfédérale des Œuvres Privées sanitaires et Sociales (UNIOPSS), principal représentant des organisations associatives du secteur social et médico-social, a ainsi, à l’occasion de la polémique, confirmé courant avril sa position contre le transfert de la responsabilité des ESAT vers les départements, souhaitant maintenir une implication forte de l’Etat via la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie et les Agences Régionales de Santé.

- Le Synéas, un des syndicats d’employeurs le plus impliqué sur le thème, a pris courant avril une position hostile au transfert, bien que plus mesurée, pour éviter une déstabilisation des ESAT, dans un contexte économique difficile, souhaitant que ces structures puissent, quoi qu’il arrive, poursuivre dans de bonnes conditions leur mission particulière.

Ce billet ne pouvait pas non plus, début avril, faire référence aux réactions des organisations associatives face à une circulaire ministérielle du 22 avril 2013 concernant la campagne budgétaire des établissements et services d’aide par le travail (ESAT). Ces organisations ont en effet constaté que les compétences de gestion des ESAT par l’Etat y étaient présentées comme transférées vers les départements, alors même que le projet de loi de décentralisation III n’est pas encore adopté par le parlement (le Sénat est en cours de réécriture complète du texte, réécriture qui est présentée par tous comme un véritable chemin de croix pour la ministre en charge de la question Marylise Lebranchu).

Mais toutes ces questions risquent de devenir inutiles si l’information, qui vient d’être publiée, est suivie d’effet.

De quoi s’agit t-il ?

- D’une véritable bombe révélée par Olivier Poinsot, avocat spécialisé du secteur, véritable connaisseur des questions sociales, sur son blog (une mine d’informations, ). Elle a ensuite été reprise par le site TSA quotidien le 10 juin.

- Cette bombe, c’est une décision du 29 mai 2013 de la Cour de cassation de surseoir à statuer sur une question précise : une demande d’un travailleur handicapé en ESAT pour le paiement de congés payés non pris. Ce sursis à statuer est décidé au motif qu’il existe une indécision sur la qualité de « travailleur » des travailleurs handicapés d’ESAT. Certes, la jurisprudence en France est liée à l’application de la loi du 2 janvier 2002 (l'ESAT est un ESSMS, interdisant un contrat de travail entre l'organisme gestionnaire et le travailleur handicapé, mais prévoyant plutôt un contrat de soutien et d’aide : décret 2006-1752 du 23 décembre 2002 sur l’Annexe 3-9 du CASF). Mais le droit de la communauté européenne présente une application différente pour les structures de travail protégé, parlant d’une nécessaire « absence de discrimination au travail (qui) doit se traduire, y compris en établissement, par une égalité de droit avec les salariés ». Bref, plutôt que de statuer, la Cour de cassation a saisi la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) de la question préjudicielle suivante : un travailleur handicapé d'ESAT est-il un travailleur au sens du droit communautaire ? La conclusion possible de cette saisine selon Olivier Poinsot ? Il y a tout à parier, selon lui, que la CJUE conclura à une qualité de travailleur au sens du droit communautaire, soumis donc à l’obligation d’un contrat de travail et à une égalité de traitement par rapport aux autres travailleurs (dont les jours de congés et de récupération).

- Les conséquences seront évidentes : la qualification de travail, avec contrat normalisé, des personnes handicapées, va réjouir une partie des personnes qui regardent cette question avec un filtre idéologique (les employeurs, même associatifs, restent iniques puisqu’ils sont des employeurs, donc de potentiels exploiteurs de la force de travail des personnes handicapées). Mais elle va irrémédiablement déstabiliser les ESAT : un statut salarié pour les travailleurs handicapés, un coût du travail transformé, une difficulté économique accrue. La question de savoir si l’accession des personnes handicapées, en ESAT, au statut normalisé de « travailleur » est un progrès ou au contraire une régression reste ambigüe…

- A terme, selon Olivier Poinsot (et il a raison), nous allons avancer vers la fin des ESAT. Il est donc temps de se mobiliser pour inventer de nouvelles approches afin de soutenir le travail protégé en France, dans le respect de la législation communautaire.

sources :article extrait de la diffusion publiée sur blog de Daniel GACOIN

Lire la suite
Lire la suite

Le domaine du vieux Mouin

21 Octobre 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #société, #Reconnaissance professionnelle

Le Domaine du Vieux Moulin, situé au cœur du Parc Naturel Régional de Lorraine est un établissement du Secteur du Travail Protégé et Adapté emploie 40 personnes en situation de handicap. Les activités de l'établissement sont multiples : Restauration, élevages de volailles et de lapins, transformation de ces élevages en produit de charcuterie, vente de ces produits sur les marchés et au magasin du Domaine, entretien des espaces verts, activité de pêche sur l'étang ainsi qu'une activité découverte de la faune et de la flore à travers la mise en place d'un chemin pédagogique. Reportage...

sources GESAT diffusion YOU TUBE

Lire la suite

Entre Mer et terre ... un travail et des repères...

19 Octobre 2015 , Rédigé par CAC-FORMATIONS Publié dans #Moniteurs d'ateliers, #Reconnaissance professionnelle, #Restauration, #société

L'Association la « Navicule Bleue » a pour objectif de maintenir ou intégrer dans le milieu maritime les publics en difficulté, du fait d’un ou plusieurs handicaps, de perpétuer le savoir faire traditionnel des métiers liés à la pêche et l’aquaculture et de conserver le patrimoine architectural des marais dans le cadre du développement durable.

sources : GESAT diffusion YOU TUBE

Lire la suite
1 2 3 > >>